cuisine minimaliste
Maison Minimalisme

Cuisine minimaliste : 10 principes efficaces à mettre en place

La cuisine. Personnellement, j’y passe le plus clair de mon temps. J’adore cuisiner, et avec mon bébé, j’ai l’impression de passer ma vie dans cette pièce de la maison. Pour ne pas me laisser envahir, j’ai opté pour une cuisine minimaliste. Quand ce n’est pas nous qui mangeons, il y en a toujours un qui a un petit creux, et qu’il faut nourrir ! Cet ogre ne peut pas sauter de repas ni se faire livrer de pizzas, lui !

Autrement dit, cet espace peut devenir rapidement chaotique. Les piles de casseroles s’entassent dans et à côté de l’évier… le plan de travail devient un véritable champ de bataille entre les épices, les ustensiles, les verres sales et autres électroménagers.

Comme vous le savez sûrement, la cuisine est un point chaud du point de vue de l’encombrement. On y accumule tout un tas d’appareils, de vaisselles et de denrées alimentaires. Très vite, le bazar prend le dessus. En même temps, c’est la pièce qu’on utilise le plus tout au fil de la journée. Au fil du temps, les affaires s’entassent, les placards commencent à mal se refermer. Et pour trouver une épice particulière ou un plat spécifique, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Pour mieux vivre dans sa maison, mieux vaut ne pas se laisser envahir. Car une cuisine bien rangée et propre, c’est des propriétaires sereins et heureux ! Voici quelques astuces simples à mettre en pratique.

Pourquoi avoir une cuisine bien rangée ?

Le travail, la ville… notre société nous force à vivre  à 100 à l’heure, et pour être bien dans sa tête bien dans son corps il faut arriver à garder un intérieur épuré, sans ce que j’appelle la « pollution visuelle ». Un espace dégagé invite à la détente, à la réflexion. Si vous limitez le fouillis, vous arriverez à nettoyer bien plus rapidement votre cuisine ce qui vous dégagera du temps pour vos loisirs et des activités beaucoup plus intéressantes que le ménage. Imaginez, un seul coup d’éponge pour nettoyer le plan de travail, c’est magique !

Cuisine minimaliste : une place pour chaque chose

Comme partout dans la maison, chaque chose doit avoir sa place. Comme avec la méthode Kon-Mari, la japonaise star qui propose une méthode de rangement très efficace, si une nouvelle chose s’invite dans votre maison, il faut absolument lui trouver une place quelque part. Et c’est le cas pour la cuisine.

Alors, les épices trouveront leur place dans le rangement à épices, qu’il soit mural, coulissant, à poser sur le plan de travail, ou bien inséré dans un tiroir.

Bien évidemment, qui dit minimalisme ne dit pas austérité : vous pouvez vous équiper d’électroménagers à condition qu’ils vous soient utiles ! Si vous vous apercevez que cela fait un an que vous n’avez pas utilisé votre spiraliser-coupe légumes, alors vous pouvez vous en débarrasser.

Un plan de travail dégagé

Comme son nom l’indique, le plan de travail est un espace pour travailler, pour cuisiner et par pour entasser. Sinon, cela s’appellerait un « plan de rangement » !

Il faut que votre plan de travail soit le plus dégagé possible. Alors il faut éviter d’y entreposer les électroménagers que vous utilisez tous les trois mois, ranger les bols et tasses dans les placards du haut, les couteaux sur un support adapté ou les condiments des étagères spécialement prévues.

J’aime les plans de travail dégagés, car ils permettent de faciliter la préparation des repas au quotidien.

Ils permettent de gagner du temps, et donc de préparer plus rapidement les repas chaque soir, quand c’est parfois la course pour s’organiser.

Pour ce qui est du nettoyage quotidien, je gagne également en efficacité car je n’ai plus rien qui traîne sur le plan de travail, à part la cafetière, mon huile d’olive que j’utilise quotidiennement pour cuisiner, et mon poivrier que j’adore utiliser avant de déguster de bons petits plats.

Pour cela, n’hésitez pas à investir dans des organisateurs de meubles de cuisine, pour multiplier leur potentiel de rangement.

Avec ces meubles de rangement de cuisine, vous profitez de plus d’espace de rangement au sein de vos placards de cuisine, et donc vous libérez la place sur le plan de travail.

Limiter le nombre d’appareils électro-ménagers

Limitez les objets du plan de travail à ce que vous utilisez vraiment au quotidien : bouteille d’huile d’olive à côté des plaques de cuisson, cafetière, petit repose-cuillère pour les cuisiniers, planches à découper…

Limitez le nombre d’électroménagers aussi. Il n’est pas forcément nécessaire de posséder tous les électroménagers qui existent. Vous avez des goûts qui vous sont propres, affinez vos achats en fonction de vous et n’hésitez pas donner ou revendre les électroménagers qui ne vous servent plus.

En limitant le nombre d’électroménagers dans votre cuisine minimaliste, vous libérez de la place pour vous sentir à l’aise dans la pièce de vie qui est celle où l’on passe le plus clair de son temps dans une maison.

Même les tiny houses ne peuvent pas s’en passer !

Cuisiner simple, c’est bon aussi !

Quand on cuisine, on fait plus de dégâts que lorsqu’on se fait livrer une pizza ou qu’on se fait réchauffer un plat préparé.

Alors certes il faut bannir les plats préparés car ils sont mauvais pour vous et qu’ils plombent votre budget. Mais qui dit cuisiner ne dit pas forcément vaste chantier.

Evitez de vous mettre à faire des lasagnes  ou des fajitas tous les soirs.

Faites simple : une omelette, des pâtes à la sauce tomate, un artichaut et de la vinaigrette : vous cuisinez bon pour votre corps mais aussi bon pour votre temps.

La simplicité a bon goût, vous verrez !

L’habitude de débarrasser après le repas

C’est vrai, c’est pénible, mais c’est une simple habitude à mettre en place qui peut vous changer la vie : prenez l’habitude de débarrasser vos assiettes juste après le repas, de remplir le lave-vaisselle et de nettoyer les gros ustensiles que vous venez d’utiliser pour préparer le repas.

Dites-vous que de toute manière, il faudra y passer, donc autant le faire tout de suite que remettre ça à plus tard, lorsque vous n’aurez plus de vaisselle propre.

Certains ouvrages comme la Méthode Fly Lady préconisent d’avoir comme principe de base : un évier étincelant et vide ! Il paraît que votre évier est l’image de vous-même… alors faites-y attention.

Jetez les emballages des appareils électroménagers

Inutile, en 2021, de garder les cartons de vos appareils électroménagers. Vous souhaitez les conserver « au cas où vous déménagez » (ça n’arrive pas tous les jours), en cas de panne (ça n’arrive pas non plus très souvent et l’emballage n’est plus obligatoire) ou de revente (ça ne sert à rien de garder le carton pour ça).

Jetez tous vos cartons d’électroménagers. Idem pour les notices : elles se trouvent toutes sur Internet, il suffit de les télécharger en PDF (et en plus vous pouvez les lire plus facilement avec les mots-clés).

En vous allégeant de tous ces cartons, vous gagnerez en sérénité et en espace.

Rangez par catégorie en fonction de votre utilisation

La cuisine est l’espace vivant par excellence.

Essayez donc de faire en sorte que les affaires que vous utilisez le plus souvent, c’est-à-dire tous les jours, soient à portée de main.

Dans la mesure du possible, l’utilisation des objets du quotidien devrait impliquer le moins de gestes possible. Placez les affaires plus rarement utilisées dans des espaces moins accessibles, plus en hauteur par exemple, voire carrément dans une autre pièce, selon la disposition de votre cuisine et sa taille bien sûr.

Dans une cuisine minimaliste, fonctionnelle et agréable à vivre, respectez deux principes de rangement :

Rangez les affaires par catégorie

La cuisine accueille de la vaisselle, des appareils électroménagers, des produits ménagers et bien sûr le garde-manger.

Le premier principe quand on souhaite vivre dans une cuisine bien rangée et organisée, c’est de ranger ces affaires par catégorie. Par exemple, avant, dans ma cuisine, j’avais mis dans le placard du haut et les verres, et les assiettes et une partie du garde-manger sucré.

Dans mon étagère à côté du frigo, j’avais mis des plats allant au four, ainsi que des parties du garde-manger salé et des appareils électroménagers. Enfin, dans les placards du bas, il y avait dans mon casserolier inférieur, toutes mes casseroles, et dans mon casserolier supérieur, tous mes bocaux d’épicerie. Bref ce n’était pas du tout logique.

Pour qu’une cuisine soit fonctionnelle, rangez les produits par catégorie au même endroit. Par exemple, en-dessous de l’évier, placez tous les produits ménagers.

Dans un des placards proches du lave-vaisselle, rangez toute votre vaisselle et vous vous faciliteriez la tâche en raccourcissant les voyages lors du rangement de votre vaisselle.

Enfin, choisissez un espace garde-manger dans votre cuisine, où vous mettriez toute votre épicerie. Bien évidemment, les épices ou condiments que vous utilisez tous les jours doivent rester à côté de la zone de travail, idéalement au niveau du plan de travail, bien en évidence.

Compartimentez les espaces de votre cuisine minimaliste

Vous le savez, je suis une adepte des meubles de rangement ! Rien n’est plus désagréable que d’empiler. Investissez dans des demi-étagères comme sur ce modèle.

Économiques, elles permettent de mettre de l’ordre dans vos placards et de doubler voire tripler l’espace de rangement. Car avouons-le. Nous avons tous horreur de chercher une boîte de sauce tomate cachée derrière la sauce soja ou les épices fajitas…

Les choses doivent être accessibles rapidement et visuellement.

Pour en savoir plus sur l’optimisation des rangements d’une cuisine, n’hésitez pas à lire cet article sur l’organisation de la cuisine et comment faire des économies dans cette pièce.

Cuisine minimaliste : axé sur le plaisir

Organiser ne veut pas dire cacher.

 Si vous souhaitez cuisiner, améliorer votre hygiène de vie en évitant de sauter sur le plat surgelé ou le livreur de pizza à la première occasion, il faut que votre cuisine minimaliste vous donne envie. Posez vous un instant, et pensez aux trois choses ou aliments que vous préférez dans la cuisine. Il faut que les objets vous appellent. Vous inspirent. C’est la seule façon d’axer votre vie sur le plaisir, la frugalité.

Par exemple, moi c’est me faire une tasse de café le matin, c’est saupoudrer mes plats généreusement de poivre du moulin et savourer de bonnes oranges.

Du coup, j’ai acheté un beau moulin à poivre. Rien que le fait de le voir me donne envie de cuisiner des petits plats maison et me fait même réfléchir à de nouvelles recettes.

Personnaliser également votre cuisine à VOTRE image.

Souvent, dans les magazines, on voit des cuisines hyper propres, épurées, sans personnalité. Certains diront de ces images qu’elles sont fades. D’autres diront tout simplement qu’on se croirait dans un magasin de décoration. Ils n’ont pas tout à fait tort. Quand on vit dans une maison, on y VIT.

Se constituer un garde-manger de RÊVE

Franchement, qui n’a jamais rêvé d’avoir un garde-manger de rêve ? Bien organisé, avec des boîtes, des étiquettes, des bocaux en verre… Le garde-manger doit vous inspirer. Vous donner envie de cuisiner. Vous donner des idées. Bref, vous donner le sourire.

Pour organiser un beau garde-manger, commencez par choisir un placard ou une étagère dans votre cuisine.

Ensuite, réunissez au même endroit toute votre épicerie (sauf les épices qui resteront à proximité de la zone de travail). J’ai écrit un article spécial aux sujets des rangements à épices que je vous invite à lire immédiatement.

Ensuite, prenez vos contenants, vos boîtes et autres paniers et placez-les sur les étagères de votre futur garde-manger. Essayez de voir les meilleures façons d’organiser et d’optimiser l’espace. Réunissez les denrées de même catégorie en petits tas et voyez si c’est possible de les placer dans des bacs de rangement classés par catégorie. Par exemple, tous les thés et tisanes dans un même bac. Toutes les conserves de légumes dans un même bac…

Enfin, placez les denrées dans des bocaux en verre et étiquetez-les. Vous verrez, rien que le fait de mettre vos denrées achetées en vrac (ou pas) dans des bocaux en verre va donner une super image à votre garde-manger. Mettez également des étiquettes à vos paniers et rangez toute votre nourriture comme vous l’entendez.

Inspirez-vous de la cuisine minimaliste

Au départ, on les achète pour se faciliter la vie. Malheureusement, c’est tout le contraire ! Il faut trouver du temps pour bien les choisir, économiser de l’argent pour les acheter, puis une fois chez nous, leur trouver une place et faire attention à ne pas les casser. Enfin, après chaque utilisation, il faut les nettoyer… On se retrouve dans une cuisine bondée dans laquelle il est difficile de trouver l’accessoire que l’on recherche. Nos tiroirs se ferment mal… et on passe de précieux instants à la vaisselle.

Avec une cuisine minimaliste, et le strict nécessaire pour travailler,  cuisiner redevient un plaisir. On a de la place pour ce qui compte vraiment, pour nos ingrédients préférés et pour nos ustensiles chouchous. Nos objets de cuisine sont bien rangés dans des rangements de cuisine pratiques.

On s’y retrouve plus facilement et on passe moins de temps à la vaisselle. Alors inspirez-vous du minimalisme pour ne pas trop vous encombrer et éviter que vos placards débordent. Chaque personne est différente. Par exemple, des personnes aiment utiliser une bouilloire car elle est pratique puisqu’elle s’arrête de bouillir une fois que l’eau est prête, ce qui n’est pas le cas d’une casserole sur le feu. Pour les amateurs de thé et les têtes en l’air c’est intéressant. Mais pour certaines personnes non !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *