livres sur l'investissement immobilier
Argent

4 livres sur l’investissement immobilier à lire absolument

Investir dans l’immobilier est un rêve que beaucoup de Millenials caressent sans jamais oser franchir le pas. Or, investir dans la pierre est un moyen de s’enrichir, d’augmenter son patrimoine et de s’assurer un avenir plus serein, accessible à beaucoup de monde. Pour gagner confiance avant de franchir le pas de l’investissement immobilier, voici ma sélection de 4 livres sur l’investissement immobilier à lire absolument. Ils vous éviteront bien des pièges.

L’investissement immobilier locatif intelligent de Julien Delagrandanne

L'investissement immobilier locatif intelligent
Voir l'offre sur Amazon

Julien Delagrandanne est un investisseur immobilier qui s’est fait connaître par son blog spécialisé sur le sujet (https://blog.mes-investissements.net). Depuis plusieurs mois maintenant, son livre trône fièrement à la première place du podium Amazon dans la catégorie Livres Immobilier, avec les meilleurs commentaires.

Dans ce livre, vous y apprendrez des méthodes et astuces pour devenir expert dans le domaine de l’investissement immobilier.

Il s’adresse aux personnes qui cherchent à bâtir un patrimoine immobilier important, mais si vous débutez, vous y trouverez aussi des astuces précieuses pour votre premier investissement. Vous y découvrirez les concepts de base de l’immobilier locatif, à savoir le rendement locatif. L’idée est de savoir comment calculer vous même le rendement brut et net de votre opération avant même de passer à l’achat. Ainsi, vous évitez une lourde erreur qui vous empêcherait d’avancer dans le parcours de l’investisseur immobilier. Et cela vous permet de savoir si un bien en vente est rentable ou pas.

Le deuxième aspect de ce livre concerne l’emplacement : comment savoir si le bien dans lequel vous souhaitez investir a du potentiel à terme sur cette thématique. Car en immobilier, « L’emplacement, c’est le placement ».

Vous y découvrirez aussi les grandes lignes qui rythment les investissements immobiliers, c’est-à-dire :

  • Ce qu’est le cash flow (la différence entre les recettes et les charges)
  • L’effet de levier (le crédit)
  • Les différents types d’opérations (grandes, petites villes, colocation, logement étudiant, etc.)
  • Comment trouver un prêt
  • Quel type de logement privilégier et pourquoi
  • Comment faire des travaux
  • Comment mettre votre bien en location

En résumé, toutes les spécificités et astuces de l’investisseur immobilier sont expliquées dans ce livre. C’est un excellent guide, même si vous débutez, avec un vocabulaire clair, simple et efficace.

Passons à présent au deuxième titre de ma sélection de livres sur l’investissement immobilier incontournables.

Tout le monde mérite d’être riche de Olivier Seban

Voir l'offre sur Amazon

Olivier Seban est investisseur immobilier et a monté sa chaîne YouTube il y a quelques années dans laquelle il relate ses conseils et son expérience en matière d’investissement immobilier. J’apprécie particulièrement sa chaîne historique qui apporte de nombreux conseils pour les investisseurs débutants. Ce best-seller contient d’excellentes recommandations pour ceux qui souhaitent commencer à s’enrichir par le biais de l’investissement immobilier ou de la bourse. Pour Olivier Seban, tout est question d’état d’esprit, et la richesse est accessible à tous, même si nos revenus sont faibles.

Olivier Seban part du postulat selon lequel nous n’avons jamais été éduqués pour bien gérer notre argent et notre richesse personnelle. Lorsque nous gagnons de l’argent, nous le dépensons dans des biens qui perdent de la valeur au fil du temps, comme une voiture, des équipements télé, de la décoration pour la maison, des voyages… l’argent contribue au bonheur et avoir un travail ne suffit pas pour s’enrichir.

Pour s’enrichir, l’auteur nous informe sur la différence entre passifs et actifs : un actif génère des revenus, alors qu’un passif génère des frais. L’idée à retenir c’est que pour vous enrichir, vous devez acquérir plus d’actifs que de passifs. Pour cela, vous avez essentiellement le choix entre la bourse et l’immobilier. En immobilier, l’intérêt est de profiter de l’effet de levier du crédit : des personnes remboursent le bien immobilier à votre place si vous le mettez en location. Pour ne pas vous tromper, vous devez viser un rendement brut de 7 % minimum (c’est-à-dire loyer annuel/prix d’achat).

Ensuite, l’auteur détaille toutes les techniques à appliquer dans le domaine de l’immobilier, que ce soit lors de l’achat, en matière de crédit, de travaux et lors de la mise en location.

Moins complet que l’ouvrage précédent, c’est une belle entrée en matière pour tous les investisseurs débutants.

L’ouvrage suivant s’intéressera maintenant aux aspects moins glamour de l’investissement locatif : la fiscalité.

J’investis sereinement en immobilier locatif: 7 clés pour sortir du brouillard fiscal de Sonia Montella

Voir l'offre sur Amazon

S’il est facile d’écouter les exploits des gourous de YouTube sur l’investissement immobilier, rares sont ceux qui nous expliquent de manière claire et précise les spécificités fiscales de ce type de placement. Dans cet ouvrage, la conseillère en investissement, Sonia Montella, nous livre les clés à connaître pour éviter les erreurs en matière de fiscalité.

Sonia Montella nous avertit sur un fait tout simple : quand on s’enrichit, il ne faut pas croire que tous les revenus dégagés par cette activité rentreront dans votre portefeuille. L’État en prendra toujours une partie, mais il existe des recettes pour optimiser fiscalement votre investissement. Pour cela, vous devez faire des choix, entre louer en nu ou en meublé, acquérir le bien en votre nom ou au nom d’une société (SCPI) et ensuite, opter pour l’imposition sur les revenus ou sur les sociétés.

Beaucoup de personnes préconisent de louer son bien en meublé, mais ce choix n’est pas forcément adapté à toutes les personnes. Si votre taux marginal d’imposition est faible (11- 14 %) et que vous n’avez pas beaucoup de revenus fonciers (moins de 15 000 euros), vous ne paierez pas forcément beaucoup d’impôts en nu. En effet, vous pouvez déduire de vos revenus fonciers les intérêts de votre crédit, les frais de gestion de l’agence immobilière, les éventuels travaux, et la taxe foncière. C’est un calcul à faire dès le départ. Mais vous pourrez changer de formule plus tard. Rien n’est gravé dans le marbre !

Grâce à son livre, vous réussirez à faire les meilleurs choix en fonction de votre situation personnelle et de vos objectifs de vie.

Et pour conclure ma sélection de livres sur l’investissement immobilier, nous allons nous intéresser à un expert venu tout droit des États-Unis.

Les Secrets de l’Immobilier: Comment Bâtir Votre Liberté financière et Vous Assurer Une Retraite Confortable de Charles Morgan

Voir l'offre sur Amazon

Voici un guide pratique bien fourni sur l’immobilier. Charles Morgan est psychologue, mais il forme aussi les personnes à devenir investisseurs immobiliers. L’idée principale du livre est de répondre à la question suivante : comment bâtir votre liberté financière et vous assurer une retraite confortable à l’aide de l’immobilier ?

Le guide pratique vous délivre des conseils sur les démarches à suivre pour rechercher, analyser et acheter des biens immobiliers afin de vous permettre de dégager des revenus passifs.

Il s’adresse aux personnes qui ont un travail et qui souhaitent devenir « rentières » sur leur temps libre. Grâce à ce livre, vous aurez les bases pour faire les meilleurs choix.

Conclusion sur ces livres sur l’investissement immobilier

Voici la fin de ma sélection de livres sur l’investissement immobilier. Il faut savoir que pour se lancer, de nombreuses personnes n’ont jamais lu de livres de ce genre, donc sachez que si vous en lisez un ou deux de cette sélection des meilleurs livres sur l’investissement locatif, vous aurez déjà un coup d’avance par rapport à de nombreuses autres personnes. Pour franchir le pas, ne vous focalisez pas sur la perfection, et évitez de trop écouter les gourous qui sévissent sur YouTube. J’ai moi-même sauté le pas, et mon premier bien s’auto-finance. Ma rentabilité n’est pas folle, mais je ne perds pas d’argent, et je profite de l’effet de levier du crédit. C’est tout le mal que je vous souhaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *