Accueil Zéro déchet Zéro déchet et cadeaux de Noël

Zéro déchet et cadeaux de Noël

par Moe
Noël zéro déchet

Avant d’emprunter le chemin vers le zéro déchet, Noël et sa course effrénée aux achats suivaient toujours le même protocole. Au début du mois de décembre, tous les membres de la famille s’échangeaient leurs listes. Le frère voulait ceci, la mère cela, le père, lui, n’avait jamais d’idée… le principe était simple et bien ficelé. Chacun (ou presque !) donnait sa liste d’idées et on devait se répartir les achats. Sans oublier la fameuse case «  papiers cadeaux ». Gare à celui ou celle qui n’avait pas prévu le coup. Mais ça, c’était avant !

Une liste de Noël minimaliste

En 2012, pour la première fois, ma famille et celle de mon chéri se sont réunies pour fêter Noël. À cette époque, nous habitions à Berlin et nous avions eu la fabuleuse idée d’inviter nos frères, leurs chéries et nos parents respectifs dans la capitale allemande. Se posa alors la question épineuse du cadeau de Noël. Fallait-il, comme à l’accoutumée, rédiger nos listes habituelles, alors que l’espace dans les bagages de nos invités était limité ?

Nous avions donc décidé de réduire au maximum le nombre de cadeaux. Le principe était le suivant : chacun s’offrait un petit cadeau de l’ordre de 15 euros. Il n’y avait pas forcément de liste. On s’échangeait des idées, on réfléchissait aux cadeaux qui pouvaient plaire. Chacun devait imaginer ce qu’il allait offrir ; il fallait surprendre, marquer le coup. Pas faire ses achats de Noël comme on ferait ses courses au supermarché.
Et bien allez savoir pourquoi, ce Noël fut l’un des plus magiques. Il était simple et bon. Tout le monde avait fait l’effort de jouer le jeu, de chercher des idées originales, de trouver le cadeau parfait et à petit prix. Quel plaisir !

Depuis, les choses ont changé. Nous avons un bébé et nous savons que Noël est un moment spécial pour les tout-petits. Selon moi, il serait raisonnable de limiter les cadeaux aux enfants. Mais je ne suis pas toute seule. Nous avons donc opté pour un « Noël minimaliste » à l’image du Noël berlinois. Et nous ferons de même les années qui viennent. Seuls les enfants auront droit à plus de générosité… s’ils sont sages bien sûr !

Noël pour moi est un moment pour se retrouver. C’est un peu niais de dire ça, mais c’est tellement vrai. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve l’idée du cadeau à 15 euros géniale. Une solution idéale pour savourer les fêtes sans stresser, sans se presser ni succomber aux sirènes de la consommation.

Des emballages cadeaux zéro déchet

Rares le savent, mais les papiers cadeaux en rouleaux que l’on achète en magasin ne sont pas recyclables. Vous aurez beau les mettre dans la poubelle jaune, ils n’auront jamais de seconde vie et finiront par polluer la planète. Il faut donc les bannir de nos vies. Voici quelques alternatives pour un Noël zéro déchet :

Le papier kraft

Pas totalement zéro déchet mais recyclable, le papier kraft est l’alternative simple et pratique à l’emballage cadeau traditionnel. D’origine naturelle, le papier kraft est biodégradable et se produit principalement en France. Un geste écolo d’une part, citoyen de l’autre.

Le papier réutilisé

Qui n’a jamais utilisé du papier journal pour emballer un cadeau à la dernière minute ? Ou même, du papier toilette (du vécu !) ? Personnellement, je ne jette plus mes journaux ni mes magazines. Je les conserve dans une boîte que je ressors lorsque je dois emballer des cadeaux.

Les Chutes de tissu

Vieilles chemises (comme chez Lamazuna), serviettes de bain, tee-shirts devenus trop petits, langes… voici de parfaites alternatives pour emballer vos cadeaux. Réutilisez. C’est simple, zéro déchet et gratuit.

Un cadeau dans un cadeau

Offrez des mouchoirs en tissu à des personnes qui ne connaissent pas encore la tendance zéro déchet et invitez-les à changer leurs habitudes. Vous pouvez aussi offrir des serviettes ou des torchons de cuisine dans lesquels vous mettrez vos cadeaux.

Les Bocaux en verre

Mettez des petits cadeaux à l’intérieur d’un foulard ou d’un tissu, puis placez le tout dans un bocal en verre. Ajoutez une cordelette et le nom de l’être aimé. Une idée sympa pour réutiliser vos bocaux et emballer sans polluer la planète.

Bocal en verre zéro déchet

zéro déchet emballage

Et pour aller plus loin : l’art du furoshiki

Au Japon, le furoshiki est l’art d’emballer les cadeaux. Il rassemble toute une série de techniques et fait simplement appel aux tissus. À travers un savant mélange de nouages et de pliages, tel le marin sur son voilier, faites de vos tissus de véritables papier cadeaux réutilisables et solides. A vous de jouer !

Furoshiki

Prenez du tissu (serviette, mouchoir, lange…) de forme carrée. Placez au centre l’objet à emballer (ici, une boîte de gâteaux).

Prenez un premier coin et rabattez-le sur l’objet pour le recouvrir. Prenez les deux coins qui se font face et nouez-les par dessus le premier coin rabattu. Ensuite, prenez le dernier coin non rabattu qui fait face au premier coin rabattu et glissez-le en dessous du nœud. Refaites un nœud pour finir.

Et vous, comment voyez-vous Noël cette année ? Allez-vous faire attention à vos dépenses et à vos poubelles ?

7 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

7 commentaires

prettyarty 30 novembre 2015 - 13 h 05 min

chez nous en général pas de cadeaux entre adultes mais les enfants sont hyper gâtés
cette année je tente de faire limiter le nombre de cadeaux à 3 pour chacun de mes enfants
je ne pense pas que ce sera respecté mais au moins ca sera un peu moins que d’habitude!

Répondre
Miss Zen 3 décembre 2015 - 22 h 26 min

Cette année, j’opterai pour le kraft. Une option rigolote si on a des enfants et si on lit les journaux : on demande aux enfants de peindre le papier journal , j?avais fait ça il y a deux ans, c’etait rigolo !

Répondre
Moe 4 décembre 2015 - 9 h 18 min

Ah oui pourquoi pas ! Bonne idée ! 🙂

Répondre
chenevier 11 décembre 2015 - 11 h 33 min

Alors cette année, l’emballage de mes cadeaux ce sera avec mes vieilles cartes routières….. Que j’allais jeter, mais qui finalement auront une nouvelle vie….

Répondre
Moe 13 décembre 2015 - 17 h 15 min

Pas bête du tout ! Excellent même ! J’en ai quelques unes qui traînent dans la voiture aussi… Merci 😉

Répondre
Emma 17 octobre 2016 - 20 h 00 min

Moe, pour le Furoshiki, l’idée est-elle d’offrir le furoshiki en même temps que le cadeau ?
Savez-vous comment cela se pratique au japon ?

Répondre
Moe 18 octobre 2016 - 15 h 42 min

Oui voilà le contenant est également un cadeau, pareil si tu offres ton cadeau dans un bocal ou un sac à tissu. Je ne sais pas trop ce qui se fait au Japon par contre ! Mais j’imagine que c’est un peu pareil non ?

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.