Accueil Minimalisme Quelle est la méthode la plus efficace pour faire le vide ?

Quelle est la méthode la plus efficace pour faire le vide ?

par Moe

Une fois de plus, nous allons aborder le thème du désencombrement et l’art du tri. Au cours de mes multiples séances de dématérialisation, j’avais l’habitude d’entreposer un certain nombre d’affaires dans le couloir « en attendant » de savoir ce que j’allais en faire. Pour moi, le couloir était devenu une sorte de « zone tampon » entre l’opération de tri souvent « rigolote » et le vide effectif mais parfois pénible de la maison. Suite à ces expériences, j’en ai tiré une conclusion : le plus difficile dans le tri, ce n’est pas de choisir les affaires à vider, mais de les faire sortir définitivement de sa vie.

Le choix entre revendre et donner

Au départ, j’avais pris l’habitude de remplir des cartons dans l’objectif – certes louable – de participer à des vide-greniers printaniers. Le souci, c’est que je n’avais tout simplement pas envie d’attendre trois mois de plus avec toutes ces affaires que j’avais soigneusement pris soin de dégager de ma vie. En outre, je m’étais dit que si l’idée était certes bonne à la base, en action, le jour J, aurais-je été à l’aise dans la revente publique de toutes ces affaires ? Allais-je être suffisamment motivée pour passer tout un dimanche dehors, probablement sous la pluie, à commercer avec des inconnus qui auraient tout fait pour négocier mes affaires au meilleur prix ? Je ne pense pas. Le potentiel pécule que j’allais me faire n’était pas à la hauteur des efforts à mettre en œuvre. Sans compter tout le travail de préparation en amont et le casse-tête associé aux affaires qui allaient me rester sur les bras après l’événement.

Donc : la manière la plus efficace de faire le vide : c’est donner !

Le déclic s’est fait à la suite d’un reportage diffusé sur France Télévisions il y a quelques mois sur le thème du zéro déchet. La personne au centre du reportage était face à une problématique : faire le vide chez soi pour vivre mieux. J’ai été très étonnée de la manière dont il s’y est pris. En effet, quand moi, je restais des semaines voire des mois avec mes affaires entassées dans un coin, dans le garage ou le couloir, lui, avait résolu son problème en une seule journée. Après le tri, il s’était rendu dans une recyclerie, sacs à donner aux bras. Face à cette efficacité de tri, je me suis dit qu’il fallait que je suive cet exemple.

Selon le site d’Emmaüs France, donner c’est déjà agir !

Donner à Emmaüs, c’est participer à la vie de cette communauté qui lutte contre l’exclusion, la pauvreté, qui milite contre le gaspillage et qui favorise la réutilisation des objets. Donner une deuxième vie aux choses qui ne vous servent pas est une manière de protéger la planète et d’aider les personnes qui cherchent à s’équiper.

« C’est dommage de donner tant d’affaires, elles ont coûté si cher ! »

Eh bien oui c’est dommage, mais au moins, le fait de donner toutes ces affaires va vous permettre de réfléchir sur vos actes d’achats, de vous rendre compte de toutes les économies que vous auriez pu réaliser si vous n’aviez pas acheté toutes ces choses inutiles, superflues et encombrantes. En donnant des affaires sans espérer d’argent en retour, vous allez mieux vous rendre compte de l’aspect financier des choses, des heures de travail que vous avez dû faire pour payer toutes ces affaires.

Le don à EmmaüsDon emmaus

En donnant à Emmaüs, on fait un geste solidaire. Quand on donne des affaires, c’est comme si on signait un chèque à cette association qui fait vivre des compagnons jadis exclus du monde du travail. En plus, dans beaucoup de villes, un service de collecte à domicile est proposé gratuitement. Il suffit d’appeler l’antenne locale, de convenir d’un rendez-vous et l’opération est bouclée. Utile si vous avez des affaires volumineuses comme de l’électroménager.

Le don dans des points de collecte à certaines déchetteries

Comme l’indique le cercle officiel du recyclage, les ressourceries ou recycleries, « sont des établissements ayant pour objectif principal de favoriser le réemploi ou la réutilisation de certains matériaux considérés comme des déchets. »
Les ressourceries fonctionnent en collaboration avec les déchetteries. Il est possible de déposer vos dons directement en ressourceries, ou alors dans des déchetteries partenaires. Pour les trouver, renseignez-vous auprès de votre mairie.
Sur la région Nantaise, la Ressourcerie de l’île est une véritable caverne d’Ali Baba et donnera une seconde vie à tous vos objets qui ne vous servent plus :

Ressourcerie de l'ile

Ressourcerie de l’Île, à Rezé

Donner oui, mais pas n’importe quoi !

La condition pour donner des affaires à ces organismes ? Qu’ils soient en état de marche et puissent servir à quelqu’un d’autre. Vous pouvez donner toutes sortes d’objets, mobilier, jouet, puériculture, vaisselle, bibelot, cadre, livre, vêtement, linge de maison, outillage, jardinerie, vélo, luminaire, CD-DVD, jeux vidéo, literie, article de sport…
Bien sûr, vous pouvez également donner vos affaires à vos amis ou aux membres de votre famille. Pour tout ce qui concerne le monde de bébé, il est commode de s’échanger, de prêter ou de se donner les vêtements entre mamans et futures mamans. C’est aussi une manière de se débarrasser d’affaires bientôt inutiles au plus vite, et de faire des heureux autour de vous !

Et vous, vous êtes plutôt don ou plutôt vente ?

22 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

22 commentaires

sha-ne-no 18 janvier 2016 - 13 h 18 min

Je suis dans le don ! Pour les rencontres que je fais avec chaque don, pour le côté pratique et rapide du don.
Je trouve que ce que je donne n’a pas de valeur importante car je n’en veux plus donc l’objet se retrouve à mes yeux invendable (même s’il est en bon état) !
C’est plus important de m’en separer vite que de vendre et d’attendre.
Alors je vends mais très peu, si vraiment il y a une valeur derrière et surtout je laisse en vente seulement 2-3 jours, si rien en 48h je retire mon annonce et hop en don !

Bonne journée;
Samantha

Répondre
Moe 20 janvier 2016 - 11 h 16 min

Salut Samantha !
Intéressante la manière dont tu décris le don, je n’y avais pas pensé. Au-delà de l’aspect financier, quand on donne, c’est la satisfaction d’avoir fait le vide chez soi et de se rendre utile.

Répondre
Cécile 18 janvier 2016 - 17 h 54 min

J’avoue que pour ma part, je privilégie la vente. Je fais un ou 2 vide-greniers par an, en mettant de côté tout au long de l’année. Alors certes, il faut pouvoir stocker mais ça vaut vraiment le coup, surtout quand on a un budget serré comme moi!
Cela dit, au bout d’un moment, je donne aussi quand les objets ne sont pas partis après plusieurs tentatives de vente .
Ça fait tellement du bien de sortir les objets inutiles de chez soi définitivement !

Répondre
Moe 20 janvier 2016 - 11 h 17 min

Oui tu as raison par rapport aux vide greniers. C’est clair que si j’avais une grande maison j’y penserai, surtout quand on a des enfants à qui l’aventure plairait.

Répondre
Mino 19 janvier 2016 - 11 h 48 min

Je suis d’accord avec toi, donner est le moyen le plus efficace pour faire sortir un objet de chez soi. Je donne en général autour de moi d’abord. J’ai eu une mésaventure de vide-grenier, du coup, je n’en fais plus. Super cette petite vidéo, merci pour le partage. Il n’y a pas de ressourceries à côté de chez moi, c’est dommage!

Répondre
Moe 20 janvier 2016 - 11 h 18 min

Ah bon ? En région parisienne il n’y a pas de ressourceries ? Tu es sûre de toi ? Mon dernier vide-grenier remonte à une quinzaine d’années. J’avais beaucoup aimé à l’époque (j’étais fan des vide greniers et des brocantes), ce qui n’est plus vraiment le cas. On va en vide grenier quand on quelque chose précis à acheter.

Répondre
Céline 2 février 2016 - 21 h 32 min

Bonjour,
Pour la liste des acteurs du réemploi en Île-de-France, il faut aller sur http://www.récup-id.fr. il y a des ressourceries ou recycleries dans tous les départements.

Répondre
Laurence 20 janvier 2016 - 12 h 58 min

Premier commentaire ici alors que je te suis depuis quelques temps déjà
Je ne suis pas encore au point comme toi mais régulièrement je fais un grand vide chez moi

Et je donne. Oui je on me dit dans mon entourage que c’est stupide etc mais en faite moi je suis heureuse de donner aux gens qui en ont plus besoin que moi

La ou je vis pas d’emmaus à proximité mais le foyer espoir qui rempli le même rôle.
Je donne uniquement ce qui est en bon état le reste est jeté. Mais du coup je donne vêtements, livres, objets divers bref tout ce qui chez moi n’a plus d’utilité mais qui pourrait servir aux autres.
Ma fille trie régulièrement ses jouets pour donner aux enfants qui en ont besoin je suis heureuse qu’elle ai adopté ma façon de penser

Et cerise sur le gâteau dans ma decheterie ils ont un point foyer espoir donc je fais d’une pierre deux coups

Répondre
Moe 27 janvier 2016 - 8 h 23 min

Bonjour Laurence ! Merci pour ton commentaire qui j’espère ne sera pas le dernier 🙂

Comme tu dis, l’entourage ne comprend toujours pas très bien qu’on préfère donner plutôt que revendre. On nous prend parfois pour des idiots, on se fait arnaquer selon eux… mais d’autres comprennent avec le temps. Et puis nous on s’en fout, on sait ce qu’on fait.
Je ne connaissais pas le foyer Espoir, mais je suis contente qu’il existe cette alternative dans les petites communes.

Bon désencombrement alors ! 🙂

Répondre
Miss Zen 20 janvier 2016 - 22 h 19 min

C’est vrai que les vide-greniers ne sont pas toujours l’option la plus facile, ni la plus rapide. Mais j’en ai fait un cet été et ça m’a assez bien rapporté. Le gros hic, c’est qu’il faut tout garder en attendant. Alors, je donne aussi beaucoup. Les vêtements de mon fils vont plutôt à mon entourage – le reste à des associations . J’avais donne un canapé lit à Emmaus et c’etait très bien organisé …..

Répondre
Moe 27 janvier 2016 - 8 h 24 min

Oui j’ai également testé le ramassage Emmaus. Un coup de fil et le rendez-vous est pris. Après ça fait vivre des personnes donc c’est vraiment un bon choix je trouve.

Répondre
Adi 22 janvier 2016 - 16 h 06 min

Tu mets vraiment le doigt là où il faut ! Ce n’est pas tant de choisir de se séparer des choses qui est difficile, c’est les faire disparaitre définitivement de notre maison. Toutes les régions ne sont pas équipées de la même façon en terme de don, chez nous on a bien la ressourcerie pour les gros meubles, mais pour les plus petites choses il faut courir : les livres d’un côté, les articles de puériculture d’un autre… Finalement une bonne brocante j’aime encore ça : j’adore parler avec les gens, leur fourguer 10 livres pour le prix de 2, voir les enfants se servir dans la caisse à donner tout content de repartir avec quelque chose… Et me sentir légère en rentrant ! Par contre stocker entre-temps c’est vrai que c’est plombant psychologiquement.

Répondre
Moe 27 janvier 2016 - 8 h 27 min

Eh bien si l’expérience vide-grenier est si sympa par chez toi, je ferais comme toi ! Je foncerais !

Répondre
M 25 janvier 2016 - 13 h 45 min

Je suis tout à fait d’accord ! J’ai déjà fait une ou deux brocantes avec ma mère et personnellement j’essaie de vendre. Il faut stocker en attendant par contre et ça ça peut repousser quand on veut désencombrer au plus vite ahah. Je donne aussi beaucoup, plus par flemme que par charité (j’avoue) même s’il y a de ça aussi… Et même pour les choses chères, je me dis que si ça ne me sert pas, ça ne sert rien de garder ça, c’est encore pire en fait (pauvre objet) et on se sent quand même moins coupable de se débarrasser de nos affaires 🙂 Chouette article ! 🙂

Répondre
prettyarty 2 mars 2016 - 15 h 47 min

Je suis deja allée quelques fois chez Emmaus avec le coffre plein a craquer et je ne regrette pas. mais parfois je me pose des questions, par ex la dernière fois j’ai apporté une dizaine de toiles à peindre neuves (bah oui j’ai plus le temps…) et la dame de l’accueil a dit que ca l’intéressait.. alors je lui ai dit ben je vous les donne.. et elle les a mis dans sa voiture et j’ai même pas eu droit à un merci… un peu désappointée sur ce coup là. Donc je suppose qu’il font parfois leur marché parmi les arrivages…
mais n’ayant pas d’autre solution pour me débarrasser vite, je continuerai.

Répondre
Moe 3 mars 2016 - 8 h 30 min

Ah oui c’est pas très cool ça !! J’imagine qu’ils font leur choix avant, mais bon il y a des manières un peu plus discrètes de le faire non ? grr

Répondre
Mes 3 principes pour un salon minimaliste agréable - La cabane de Moe 27 juillet 2016 - 10 h 26 min

[…] Les objets auxquels vous ne tenez plus et que vous êtes sûrs que vous n’utiliserez plus jamais. Ceux-là, vous vous en débarrasserez au plus vite. […]

Répondre
Vide-greniers : le bon plan pour faire le tri ? - La cabane de Moe 16 septembre 2016 - 8 h 40 min

[…] le savez, moi, ce que j’aime lorsqu’il s’agit de faire du vide et du tri, c’est l’efficacité. C’est pour cette raison que je pense encore aujourd’hui que la meilleure façon de […]

Répondre
Floconnette 7 novembre 2016 - 22 h 15 min

Bonjour,
je découvre avec plaisir ton blog et tes idées … Je suis loin d’être minimaliste mais j’essaie un peu de me débarrasser du superflu … Ma maman m’a habituée à donner mes jouets et anciens vêtements donc je me tourne plus vers le don que vers la vente (sauf les affaires de déco de notre mariage que j’ai vendues, là c’était clair depuis le début, pour rembourser un peu les frais). Et je préfère donner que vendre, cela a plus de sens pour moi, que cela aide d’autres personnes …

Pour Emmaus, je me pose aussi des questions. Mes parents ont du débarrasser l’appartement de ma grand mère pour la vente, et quasi tout a été à Emmaüs à Clermont-Fd mais une belle déception ..; La vaisselle déballée sans ménagement et le pire des meubles abîmés, cassés quand ils sont venus les chercher (sans compter qu’ils n’ont pas fait pas attention aux murs ni aux parties communes (miroir et néon cassé, porte arrachée ….la facture du syndic est pour nous). Alors j’espère très vivement que nous sommes tombés sur un cas isolé.

Bon en attendant il faut que je trouve le temps d’y aller à Emmaus (mais un autre ^^) … Comme c’est loin, j’attends d’avoir plusieurs choses …

Merci pour ton blog plein de belles idées.

Répondre
Moe 11 novembre 2016 - 16 h 51 min

Bonjour Floconnette et bienvenue sur le blog ! Bravo pour ton souhait de désencombrer un peu ta vie. Ici, nous ne sommes pas que des minimalistes, nous prônons plutôt la « sobriété heureuse », posséder moins pour vivre plus en somme ! Pour Emmaüs il y a eu des retours négatifs parfois, c’est bien dommage pour tes parents, j’imagine qu’ils ont dû être navrés de cette situation. Mais comme tu dis, il ne faudrait pas faire de ce cas une généralité. Pour ma part, cela s’est très bien passé. Mais je n’avais pas grand chose de fragile.

Répondre
Julie lit au lit 4 juillet 2018 - 4 h 00 min

Je donne de façon générale. Je prévois vendre certaines choses qui valent cher et qui n’occupe pas beaucoup d’espace. Je me donne quelques semaines pour les vendre, après quoi je vais les donner si la vente n’est pas conclue.

Répondre
Créer des petites annonces qui marchent - La cabane de Moe 13 octobre 2019 - 21 h 06 min

[…] le moindre centime. C’est pour cette raison, entre autres, que je préfère dorénavant donner plutôt que revendre, car cela me prend trop de temps et d’énergie. Le manque de respect et de politesse de […]

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.