Accueil Rangement Stock alimentaire et minimalisme : est-ce compatible ?

Stock alimentaire et minimalisme : est-ce compatible ?

par Moe
stock alimentaire surgele

Dans ma quête d’un mode de vie minimaliste, je me suis souvent retrouvée à faire du tri, que ce soit dans mon salon, dans ma salle de bain ou même chez les autres. J’essaie au maximum, avant de faire entrer de nouveaux objets chez moi, de faire un peu de ménage avant pour ne pas m’encombrer davantage. En ce qui concerne les courses, je suis également vigilante à ne pas acheter n’importe quoi, mais juste ce dont j’ai besoin et ce qui me fait très plaisir (du chocolat noir pour ne citer que ça !). Mais quand il s’agit de faire du stock, je suis toujours hésitante. Est-ce vraiment compatible avec le minimalisme ?

Cuisiner et optimiser l’organisation

Cuisiner est un petit plaisir du quotidien, que ce soit pour moi, mon chéri ou mes enfants. J’ai banni depuis longtemps tout ce qui est plats préparés ou tout ce qui est transformé. Encore plus depuis que j’ai végétalisé mon alimentation. En effet, beaucoup de plats végétariens non bio feraient bondir n’importe quel nutritionniste, et l’application Yuka (que je vous recommande vivement !) n’en finit plus de m’afficher «  mauvais » voire «  médiocre » à chaque scan de produits. Cela n’a fait que confirmer mon choix de cuisiner mes plats moi-même. C’est ainsi que, parfois, quand je vois une promotion comme « 2 bouteilles d’huile d’olive achetées, la 3e gratuite », j’hésite à en profiter, sachant bien que je m’en servirai puisque je cuisine beaucoup à base d’huile d’olive. Et pourquoi ne pas profiter de certaines occasions (temps libre un dimanche, offres sur certains produits) pour se faire un petit stock de bonnes choses surgelées prêtes à l’emploi ? Est-ce compatible avec un mode de vie qui penche vers le minimalisme ?

Différents types de stocks

Tout d’abord, il convient de distinguer les stocks alimentaires frais, surgelé et sec.

Ma méthode est simple et consiste à faire mes achats de produits frais une fois par semaine. Voici, en quelques exemples, les avantages que j’en ressors :

  • Je planifie mes repas pour la semaine.  Je n’ai pas besoin de savoir ce qu’on va manger tel ou tel jour. Il suffit de respecter le menu établi.
  • Les denrées que j’achète ne se périment pas. En effet, je les organise pour la semaine. Fini le gâchis !
  • J’ai toujours tout ce qu’il faut pour mes recettes.
  • Je mange plus sainement (quand on fait les courses le soir, notre estomac n’est pas notre meilleur allié).
  • Ma famille dépense moins d’argent, puisque nous avons moins de gâchis et parce que le risque de tentations en magasin est réduit.

Je ne constitue jamais de stock alimentaire frais au-delà d’une semaine, car je suis quasiment sûre qu’il restera des aliments non consommés que je devrai jeter, car ils auront pourri ou seront périmés.

Pour le sec, comme le riz, les pâtes, les huiles, certains condiments, le papier toilette, je résonne évidemment moins à la semaine, mais j’essaie tout de même de grouper avec les courses du frais.
C’est là que se pose pour moi la question du stock. Est-ce compatible avec ma vision d’un mode de vie orienté minimaliste ? Oui, si je me base sur les avantages suivants :

  • Vu que ce sont des produits dont je ne peux pas me passer, pourquoi ne pas faire en sorte d’espacer au maximum les ravitaillements ? Moins de temps perdu, moins de contraintes…
  • Je dépense moins si je profite de promotions sur les produits dont j’ai vraiment besoin.
  • Je suis sûr d’avoir toujours ces produits à disposition, pas besoin de renouveler ces achats régulièrement.

Bien évidemment, cela pose quelques interrogations :

  • Ne vais-je pas encombrer davantage ma maison, alors que je fais tout pour la désencombrer ?
  • La taille de mon logement me permet-elle de constituer ce stock ? Ne pourrais-je pas utiliser cet espace occupé de façon plus utile ?
  • N’est-ce pas entrer dans une logique de surconsommation ?

Et enfin, pour le surgelé, c’est un peu plus compliqué. En effet, je n’utilise pas beaucoup mon congélateur pour la simple et bonne raison qu’il est tout petit. Je vis actuellement dans un petit appartement et j’ai opté pour un petit frigo. Mais je me rends compte que j’aimerais bien cuisiner plus souvent tous mes plats de la semaine le dimanche et en mettre une partie au congélateur. Je pourrais ressortir ces plats en fin de semaine, par exemple. De plus, quand je fais à manger et que tout le monde trouve cela succulent (comme d’habitude), pourquoi ne pas en faire en quantité plus importante . De cette manière, je pourrais congeler ce surplus et le ressortir si besoin, à l’occasion ?

Avantages et points négatifs du stock alimentaire

Pour moi, les avantages du stock alimentaire surgelé sont les suivants :

  • Avoir à disposition un bon plat maison quand je peux sortir quand veux, sans problème de péremption.
  • Profiter de la place offerte par un grand congélateur pour conserver des bases de plats qui me serviront toujours, comme des sauces tomates maison
  • Acheter des produits en plus grande quantité pour profiter d’offres du moment, que je n’achèterais pas si je raisonnais 1 plat =  1 repas.

En ce qui concerne les points négatifs :

  • Encombrement supplémentaire. Surtout dans le cas d’un congélateur de type coffre, comme aimerait bien avoir mon chéri :-/
  • Risque de redondance dans les plats. La découverte de nouvelles saveurs peut s’éclipser au profit des meilleurs plats habituels.
  • Consommation électrique plus élevée, suivant la taille du congélateur.

En résumé, accumuler un stock alimentaire va bien entendu à l’encontre des bases du minimalisme. Ce n’est pas le choix idéal si on aime avoir des placards désencombrés voire vides. D’un autre côté, se désencombrer l’esprit et alléger les tâches routinières (faire le plein de pâtes, d’huile d’olive, conservation de plats sur long terme, etc.) permet de faciliter son quotidien. Il est alors possible de se concentrer sur l’essentiel.

Enfin, j’en profite pour vous annoncer que je suis en train de travailler sur un projet un peu plus prenant que d’habitude sur le blog, j’écris un peu plus longtemps… vous l’avez peut-être deviné, mais un grand projet qui me tient à cœur arrive bientôt ! La suite, très prochainement 🙂

Et vous, de quel côté penchez-vous ?

16 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

16 commentaires

Chacha 17 septembre 2018 - 9 h 29 min

Côté stockage, je penche vers le raisonnable ! Surtout que bien souvent, les promos n’en sont pas vraiment..
Mais côté organisation, je ne peux QUE te conseiller de préparer des plats pour plusieurs jours, quitte à congeler pour ressortir beaucoup plus tard si tu préfères varier les plaisirs ! (tmtc la ratatouille ahah)
Vivement la suite alors, mais quel est donc ce joli projeeeeet ? 😉

Répondre
Moe 18 septembre 2018 - 20 h 53 min

Merci pour ton commentaire ! Et oui, les meal preps, c’est la vie, mais bon pour l’instant c’est pas encore ma priorité. L’été prochain, je pense m’y mettre !

Répondre
Cindy 17 septembre 2018 - 9 h 30 min

Pour ma part, je procède de la même manière que toi concernant les produits frais (une fois par semaine) et pour le sec (ravitaillement plus espacé), par contre j’utilise beaucoup mon congélateur. Pas forcément pour des plats cuisinés pour la semaine mais plus pour conserver les légumes de mon potager. J’ai par exemple en ce moment dans mes tiroirs des tomates entières, des carottes coupées en rondelles, des courgettes (pour les veloutés d’hiver !) et autres herbes aromatiques 😉

Répondre
Moe 18 septembre 2018 - 20 h 53 min

Nous avons prévu un potager dans notre nouvelle maison. Du coup, je pense effectivement, selon les avis, qu’un congèle est hyper important dans ce cas. Ca permet de se régaler de haricots verts l’hiver, par exemple. Merci pour ton commentaire !

Répondre
Jo-Elle 17 septembre 2018 - 12 h 29 min

Bonjour,
Pour les produits frais c’est AMAP une fois par semaine dont 6 oeufs et fromage 1 fois/mois.
Pour les laitages on a réduit aux yaourts (quand je ne les fais pas) et fromage blanc.
Presque plus de surgelés achetés, juste des choses que je cuisine d’avance ( pois chiches, pâte à tarte)
Confitures maison en stock mais jamais très longtemps !
Des pickles maison
Voilà mon peu de stocks

Répondre
Moe 18 septembre 2018 - 20 h 52 min

Ton garde-manger me donne l’eau à la bouche 🙂

Répondre
The Flonicles 17 septembre 2018 - 14 h 52 min

J’ai désencombré aussi mon garde-manger, j’essaie de n’acheter que des aliments qui peuvent s’utiliser dans plusieurs plats, je modifie les recettes pour éviter d’acheter des ingrédients supplémentaires. Mais je ne suis pas parfaite et parfois j’aime bien profiter des promos (mais on essaie toujours de réfléchir : est-ce que ça vaut vraiment la peine, est-ce que ça se consomme suffisamment vite, etc)

Répondre
Moe 18 septembre 2018 - 20 h 51 min

Merci pour ton retour. Si il n’y avait que moi, je viderai systématiquement mes placards :p

Répondre
Sam 18 septembre 2018 - 19 h 48 min

Bonjour
Qui peux m’aider ou m’orienter je voudrais ouvrir ici à Londess ma propre epicerie
Je ne sais pas comment
Ni combien

Répondre
marion 21 septembre 2018 - 10 h 25 min

j’ai discuté avec une copine qui est specialiste en ayurveda et elle deconseille – quand on peut!- de constituer des restes préparés, et encore plus au congel! car cela tue les vitamines et les mineraux.
Si la nourriture passe la nuit au frigo/congel, elle se détériore au niveau de ses bienfaits..
je trouve ca assez logique donc du coup j’essaye vraiment de cuisiner au jour le jour même si bien sur, je ne banni pas les restes parfois !!

Répondre
Moe 25 septembre 2018 - 9 h 36 min

Exactement, l’ayurvéda déconseille de manger les restes. Sur le principe, je plussoie, mais dans les faits, les restes sont bien pratiques à cuisiner. Pour la surgélation, je ne pense pas que le processus éradique vraiment tous les minéraux, si on respecte quelques principes. L’idéal bien sûr, c’est de cuisiner tous les jours ! Vivement ma maison pour le faire 🙂

Répondre
silvana 21 septembre 2018 - 18 h 06 min

J’ai un stock assez conséquent de légumes secs, riz et pâtes parce que j’achète en vrac ( que le magasin est assez loin) et donc je fais du stock. Comme je fais mes confitures ben… je stocke…
Et puis j’ai un mari gros mangeur et trois ados voraces à la maison donc finalement le stock descends assez vite.
Je ne suis pas pour l’accumulation fébrile de denrées, il y a le risque que ça s’abîme ( les stock de farine, merci les mites alimentaires ensuite….)
J’essaye de faire des stock modérés… 🙂

Répondre
Moe 25 septembre 2018 - 9 h 34 min

Je ne connais pas encore les estomacs d’adolescent, ça va venir 😀 celui de l’homme c’est déjà quelque chose !

Répondre
audat 26 septembre 2018 - 20 h 38 min

Pour ma part, je fais les courses de frais comme du reste au fur et à mesure. Par contre, je vais dans mon magasin vrac qu une fois toutes les 2 semaines donc la je constitue un peu de stock. Selon moi plus on va stocker plus on va gacher comme tu l’évoques. Le gaspillage alimentaire est conséquent en France et chaque français jette en moyenne 7 kilos de produits encore emballés par an ! Donc j achète au fur et à mesure et ne suis pas adepte du congel non plus.

Répondre
Sabine 21 décembre 2018 - 9 h 18 min

C’est certains qu’en faisant cela, les nouvelles saveurs risquent de passer à coter. J’ai essayé et franchement, j’en ai eu marre. J’ai préféré acheter une pizza que manger ce que j’avais. J’ai abandonné l’idée très vite.

Répondre
Josée Roy 29 mars 2019 - 2 h 55 min

Nous avons deux congélateurs (tombeau et debout) et je ne pourrais m’en passer. Nous économisons énormément et je prépare presque tout maison depuis des années. Nous achetons très, très rarement des produits transformés. Chez nous, le mot d’ordre c’est bien manger et fait avec le plus de produits de bases, profiter de notre jardin et des cueillettes dans les jardins locaux (fruits et légumes) en belle saison pour congeler ou faire des marinades. Je stocke des produits en conserve ou des produits secs, tout ce que nous avons besoins et que nous mangeons régulièrement. Les produits frais sont aussi achetés en petites quantités pour ne pas gaspiller. Pour moi et ma famille, c’est une bonne formule que je fais depuis plus de 30 ans et qui est apprécié, surtout quand nous sommes occupé.

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.