Accueil Zéro déchet Rencontre avec la famille zéro déchet à Nantes

Rencontre avec la famille zéro déchet à Nantes

par Moe
conférence zéro déchet

La famille zéro déchet était de passage à Nantes pour une conférence spéciale à l’occasion de la sortie de leur livre consacré à leur style de vie. Un rendez-vous inratable où Jérémie Pichon, le père de famille est revenu sur le parcours de la petite famille des Landes dans son chemin vers une vie sans emballage.

Famille zéro déchet : mode d’emploi

Le mouvement du zéro déchet prend de l’ampleur. Et notamment grâce à la famille Zéro déchet que j’ai pu découvrir grâce à un beau reportage paru sur le Monde il y a quelques mois. Depuis, la famille originaire des Landes est devenue la coqueluche des adeptes du zéro déchet. Notre famille Béa Johnson nationale !

C’est donc à Nantes, à deux pas des Machines de l’ïle, que la famille écolo a fait escale le temps d’une conférence à l’occasion de la sortie de son livre sur la vie zéro déchet. C’est dans une salle bondée que j’arrive avec quinze minutes de retard en raison des grèves (j’ai quand même poussé la porte malgré le noir, malgré la foule, malgré le stress !). C’est qu’ils ont le sang chaud à Nantes !

L’essentiel des spectateurs sont des spectatrices (où êtes-vous les gars, sérieux ?). Moyenne d’âge 25 ans. C’est Jérémie, le papa, qui se colle à la présentation PowerPoint. Ambiance cours magistral. Pendant une heure et demie, il explique toute l’aventure. Au départ, l’idée était simplement de ne plus acheter de produits emballés afin de réduire le contenu des poubelles. Pourtant, ce geste de désobéissance civile devenu habitude va vite changer leur vie.

En un an, la petite famille landaise réussit à réduire de 91 % ses déchets domestiques en arrivant à un total de 25 kilos par an pour toute la famille. Énorme ! Jérémie explique que c’est à travers la méthode des 5 R que ce projet a été possible (il fait ainsi rapidement allusion à Béa Johnson qui en parlera la première dans son livre).

Les 5 R, c’est quoi ?

C’est refuser : exemple, depuis que la famille s’est mise au zéro déchet, quand ils se rendent au café du coin, ils refusent le classique combo carré de sucre emballé + spéculoos emballé et demandent un « café tout nu », ce qui fait bien rire et le patron du bar et les enfants.

C’est réduire : sa consommation. Adepte du manger moins mais mieux.

C’est réutiliser : ou réparer. Exemple récent ? Une bouilloire achetée neuve en magasin tombe en panne au bout de trois mois d’utilisation seulement. Au lieu de la jeter pour en acheter une autre, la famille fait appel à un membre d’un groupe Facebook d’échanges de services. Obsolescence programmée 0, famille zéro déchet 1. (Enfin, moi c’est plus simple, je n’en utilise plus hihi).

C’est recycler.

C’est revendiquer : en gros, faire passer le message gentiment auprès de son entourage, sensibiliser sur la pollution liée à la consommation, promouvoir le vrac, etc.

famille zéro déchet

Avantages du sans emballage

En changeant ses habitudes de consommation, ce ménage, constitué donc d’un couple et de deux enfants, a réussi à diminué son budget courses de 20 % (contre 40 % pour Béa Johnson).

Grâce au zéro déchet, la famille a pu passer au bio. Comme on change totalement sa consommation en achetant essentiellement des produits bruts, on peut se permettre d’acheter du bio. Par contre, effectivement il faut revoir ses habitudes de consommation.

La famille a réussi à réduire sa consommation, à manger moins mais mieux. Ils protègent l’environnement, dépensent moins, protègent leur santé, développent une économie alternative (locavore, bio), vivent mieux et donc gagnent en épanouissement personnel. En conclusion, en consommant autrement, on pourra arriver à transformer notre société, car inévitablement l’offre s’adaptera à la demande.

Le livre de la famille Zéro déchet est disponible ici (lien affilié permettant de soutenir le blog !)

Vous pourrez retrouver tous les conseils et astuces de la famille zéro déchet sur leur blog, où tranches de vie se mêlent à inspirations montrant comment vivre presque sans emballage est possible. Un parcours original et responsable que j’ai beaucoup aimé écouter. Je n’ai pas vu le temps passer ! Alors, toujours pas convaincus par l’intérêt du zéro déchet ? A vous de jouer !

Île de Nantes

6 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

6 commentaires

Mino 4 avril 2016 - 9 h 17 min

Coucou Moe,
C’est génial de savoir que la moyenne d’âge des spectateurs est de 25 ans. La génération des jeunes adultes sont conscients du problème. Une petite révolution se prépare?
Je suis encore loin du zéro déchet. Ce que fait cette famille est très inspirant.
A bientôt,
Mino

Répondre
Moe 4 avril 2016 - 15 h 43 min

Oui c’est super ! L’écologie est très importante pour les jeunes d’aujourd’hui et j’en suis très soulagée. J’espère que cette transformation se déroulera sous nos yeux. Cette famille a un mode de vie durable, si tout le monde faisait ça, ça réglerait beaucoup de problèmes.

Répondre
Elise 4 avril 2016 - 14 h 19 min

Merci pour ce débrief’ étant donné que je n’ai pas pu y assister. Combien de personnes étaient présentes approximativement ?

Répondre
Moe 4 avril 2016 - 15 h 42 min

Environ une centaine de personnes je dirais.

Répondre
Lucile Jalabert 23 avril 2016 - 13 h 19 min

Bonjour Moé,

Moi aussi je suis étonnée de la moyenne d’âge, au vu de toutes les mamans qui parlent zéro déchets sur facebook, j’aurais pensé que c’était plutôt 30 voire 35 ans. Cela dit, personnellement, j’ai 24 ans et je vis dans un studio en pleine ville, ce qui n’empêche pas d’adopter ce mode de vie 🙂 Et que ce ne soit que des filles, ça ne m’étonne pas.
AU FAIT ! Il y aura un festival Zéro Déchets à Paris les 30 juin, 1 et 2 juillet pour ceux qui ne sont pas au courant ! C’est zéro waste France qui organise ! Béa Johnson sera là, ainsi que la famille Zéro Déchets et Cyril Dion (réalisateur du film « Demain »). Je compte bien y aller, même si j’habite à Toulouse !! Et il y aura un café des bloggeuses Moé 😉

Répondre
Moe 29 avril 2016 - 15 h 33 min

Coucou Lucile ! Oui je suis au courant de ce festival zéro déchet, mais c’est à Paris et je suis à Nantes… je vais me renseigner sur ce café des blogueuses 🙂 Au plaisir de s’y rencontrer peut-être !

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.