Accueil Minimalisme Porter les mêmes vêtements et être heureux

Porter les mêmes vêtements et être heureux

par Moe
Barak simplicité

J’ai honte de le dire, mais je déteste choisir comment je vais m’habiller. Je dois trouver un haut assorti au bas, jouer à la chasse au trésor dans la pile de mes tee-shirts qui s’effondre tout le temps, le tout avec des enfants qui me courent dans les pattes pendant que je m’adonne à cette activité ô combien épanouissante. Alors, si toi aussi, affaires rime avec calvaires, lis les lignes qui vont suivre.

Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet qui nous concerne tous : la garde-robe.

Au quotidien, nous devons faire face à un nombre incalculable de décisions. Que ce soit au travail, ou à la maison, nous n’avons pas le choix que de « faire des choix » justement.

Comment on va s’habiller, qu’est-ce qu’on va manger, qu’est-ce qu’on va regarder le soir sur Netflix. Et au travail, on cumule de plus en plus de responsabilités. Le management moderne pousse les collaborateurs comme toi et moi à prendre de plus en plus de décisions stratégiques. En anglais, on appelle ça le « empowerment ».

Tout commence le matin

Au petit matin, nous commençons donc par nous habiller. C’est un acte social banal. Seulement, notre dressing déborde bien souvent de vêtements, et on met un temps fou à choisir une tenue.

Les hauts ne vont pas avec les bas, les bas ne vont pas avec les hauts. Pénible.

Et le pire dans tout ce fiasco, c’est que le lendemain, c’est bis repetita. La vis sans fin.

Certaines personnes, toi peut-être qui me lit, sont très organisées. Elles choisissent leur tenue la veille au soir. C’est un bon début, mais cette tactique ne résout pas le problème : elle le décale de quelques heures.

Du coup, pour m’alléger l’esprit, j’ai décidé de prendre la situation en main. J’en avais assez de perdre des minutes chaque matin devant mon placard. Alors, j’ai simplifié le processus.

Simplicité vestimentaire : comment ça marche ?

J’hésite à l’écrire noir sur blanc, mais sache que je porte les mêmes vêtements plusieurs jours d’affilée, sans les laver. S’ils ne sentent pas, s’ils ne sont pas tachés, pourquoi finiraient-ils au fond de la corbeille à linge ? La vie est trop courte pour laver des vêtements qui sentent bon.

En parallèle, je limite le nombre de tenues complètes à cinq. Une pour chaque journée de travail. Le week-end, on ne s’en occupe pas, on peut porter ce qu’on veut, on a un peu plus le temps, en principe. Et au pire, on reporte la même tenue du lundi ou du jeudi. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

De nombreuses personnalités procèdent ainsi. Pourquoi pas nous ?

Prenons Steve Jobs, par exemple. Le regretté fondateur d’Apple portait toujours un jean Levis’ et un col roulé noir. Il en avait commandé des centaines d’exemplaires identiques afin de gagner du temps chaque matin.

Plus récemment, Barack Obama avait confié au magazine Vanity Fair, qu’il portait toujours les mêmes vêtements, toujours dans la même optique : optimiser son temps et investir son énergie dans des décisions plus importantes (comme gérer les guerres, TMTC).

Enfin, citons Mark Zuckerberg. Le sulfureux patron de Facebook a lui aussi fait le choix de la simplicité vestimentaire. Il porte un tee-shirt gris, un jean et un sweat. Simple. Basique, comme dirait notre cher ami dépressif.

Certes, comparer nos existences molles à celles de Barack ou Mark est un peu too much. Mais nos besoins primaires, comme se vêtir, sont identiques. Depuis que je les ai imités, j’ai gagné de précieuses minutes chaque jour. Et surtout, c’est du stress en moins.

Depuis quelques semaines, j’en ressens déjà les bienfaits : le matin, je m’habille en une minute, j’ai diminué le nombre de lessives et je passe plus de temps de qualité au petit-déjeuner avec ma famille.

Et toi, tu changes de tenue tous les jours ?

12 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

12 commentaires

Annaïk 26 mars 2019 - 22 h 18 min

Hyper interessant cet article merci. Je me faisais la remarque qu’on attache trop d’importance aux fringues. Ça coûte, on est frustré si on les tache, les déchire, on ne rentre des fois plus dedans’ il faut les entretenir mais aussi les stocker. C’est coûteux, en argent en temps, en sérénité. On veut avoir telle apparence, tel style mais en fait la personne en face serait incapable de dire 15 min après vous avoir vu comment vous étiez habillé…parce qu’elle s’en fiche !
Du coup je voulais des précisions sur votre routine : vous avez par exemple la tenue du lundi, celle du mardi,etc ? Ou bien des assortiments tout composés, peut importe le jour où c’est mis? Et si vous tachez le bas mais pas le haut, vous remettez quand même le haut avec autre chose, le jour suivant ?

Merci si vous pouvez apporter des précisions.

Répondre
Moe 28 mars 2019 - 8 h 57 min

Salut Annaïk,
Merci pour ton partage.
Pour le style, je trouve quand même qu’il a une certaine importance. Malheureusement, les apparences jouent beaucoup dans notre monde, c’est un fait on y peut rien. Si un jour tu rencontres Marc, grand, musclé, bronzé, bien habillé, tu vas te dire qu’il a confiance en lui, tu vas pas le voir de la même manière que John, boutonneux, maigre, pâlot et habillé comme un sac. Après c’est sûr entre amis ou en famille, on en a rien à secouer 🙂
Pour ma routine, j’ai les mêmes types de vêtements qui peuvent être assortis les uns avec les autres, au choix. C’est un peu « mix and match » 😀
Plus précisément, l’hiver, je porte des jeans (j’en ai 3, un gris-noir, un bleu foncé et un bleu clair), et des pulls noirs, gris ou blanc. L’été, j’ai des robes (3). Deux gilets, un noir et un blanc.
En paires de chaussures, j’ai une paire de sandales/tennis, une paire de bottines, une paire de bottes. L’été, j’ai deux paires de sandalettes (une passe partout et une autre un peu plus classe pour sortir le soir par exemple).
En plus de cela, j’ai deux-trois tenues de sport et des baskets.
Un blouson d’hiver, 2 ponchos/gilets pour la mi-saison.
Mon secret donc : privilégier les mêmes teintes de couleurs pour pouvoir les assortir facilement. J’aime quand c’est simple.

Répondre
Anne Laure Mare- Bayart 27 mars 2019 - 12 h 30 min

Coucou Moe
En fait il y a Dominique LOREAU qui a écrit sur le sujet dans l’Art de la Simplicité. J’essaye de faire comme elle. , mais je ne change jamais de tenue tous les jours! Par contre pour les sous-vêtements, oui. Jai été voir une coiffeuse visagiste qui m’a fait le test des couleurs. Celles qui me vont le mieux et de préférence unies. Ainsi le bas plus classique ( bleu marine, gris, noir ou blanc l’été, peut être couplé à des hauts plus vifs et interchangeables. J’ai deux vestes d’été écru et bleu ciel. Mais javoue que je les mets rarement. Oui on peut très bien s’en sortir avec 5 tenues complètes voire 7 maxi. Je n’ai pas fini mon reassortiment et tri. J’espère y arriver mais je ne trouve pas de vetements qui me plaisent à part Gudrun qui vent de vetements très jolis assortis entre eux mais l’ennui cest qu’il y a des notes defavorables au niveau qualité et c’est fabriqué en Chine…. c’est pas non plus de la chine!

Répondre
Moe 28 mars 2019 - 8 h 52 min

Coucou Anne Laure,
Super témoignage. Beaucoup d’habits sont malheureusement fabriqués à l’autre bout du monde. Comme je le disais dans un article précédent, on ne peut pas être parfait. On fait ce qu’on peut en fonction de ce qu’on a, de ses moyens et de son temps. Pour moi, privilégier les circuits courts et le bio, manger végétarien, constituent des actes politiques qui sont à ma portée au quotidien. Après pour les vêtements, j’essaie d’en acheter le moins possible. Et si on les lave moins souvent ils durent un peu plus dans le temps. Pas mal d’avoir été chez une visagiste, c’est un achat plaisir que j’aimerais bien m’offrir un de ces jours.

Répondre
Philomene 28 mars 2019 - 6 h 51 min

Bravo! J’ai fait progressivement ça sans trop y réfléchir, et j’ai donné tout mon surplus de vêtements en bon état sur la.super application GEEV, donc j’ai fait des heureuses !
Super article. Belle journée…

Répondre
Moe 28 mars 2019 - 8 h 49 min

Coucou,
je ne connais pas cette application, ça a l’air chouette, merci du bon plan 🙂

Répondre
Caroline 28 mars 2019 - 12 h 11 min

je m’y dirige aussi, après l’épuration de mon placard! c’est vrai que ce sont toutes ces petites décisions qui ne paraissent rien mais comme on en fait des centaines par jour, ça épuise
il faut prendre le temps de réfléchir à qui on a envie d’etre, plutot que de réfléchir a quoi on veut ressembler.
et une fois qu’on a trouvé son « style », on a moins besoin de tous ces artifices!

Répondre
Kellya 31 mars 2019 - 18 h 49 min

Merci pour cette réflexion interessante. J’ai 2 tenues pour la maison, que je porte tous les soirs et tous les WE, dès que je reste chez moi. Je suis plus à l’aise, mais en plus cela me permet de faire durer mes belles tenues bien plus longtemps, puisque le les porte moins de 10 heures par jour (et un seul repas, limitant les taches). J’ai une dizaine de tenues, pour ne pas me soucier des lessives et parce que les températures varient tellement que je garde un panel un peu large. J’ai testé une tenue pour les lundi et ainsi de suite, mais en fait, je mets un peu plus de rotation parce que les gens avec qui j’ai rdv tous les lundi m’auraient toujours vue dans la meme tenue, et ca ne me plaisait pas.

Répondre
Angelique 10 juin 2019 - 5 h 52 min

Bonjour, je suis à moitié fan de porter toujours la meme tenue, en effet les personnages cités sont tous des hommes, je veux dire par là que c’est plus facile pour eux. On a bien en exemple notre Geneviève de Fontenay nationale 😉 mais je trouve qu’elle s’est plus enfermée dans son carcan qu’autre chose, difficile d’en sortir, et comme son look est plutot sophistiqué, je n’ose pas penser les jours où elle n’est pas en forme, cela doit etre difficile de rester fidèle à une image. Je n’ai pas de style particulier, car je m’habille selon mon humeur, des vetements colorés le jour où je transpire de joie lol, des vetements sombres quand je suis un peu fatiguée ou triste, femme fatale pour la St-Valentin, bref j’ai besoin que mes vetements collent à mon état d’esprit, alors forcément difficile de réduire, en revanche je suis très minimaliste pour le reste, on a toujours une faille quelque part, enfin moi je suis comme ça 😉 je ne sais pas si c’est l’essentiel mais c’est ma réalité

Répondre
Chloé 27 juin 2019 - 6 h 10 min

Bonjour! 🙂 C’est drôle que je sois tombée sur votre article, puisque je m’habille de la même façon à tous les jours (de travail)! Depuis que j’ai commencé à enseigner, il y a 4 ans, je me choisi un « uniforme » de travail à chaque année et je le porte à tous les jours! J’ai 3 paires de pantalons identiques et 10 chemises identiques (je change de chemise tous les jours puisque j’ai chaud héhé!) mais je ne lave pas les pantalons à tous les jours. Les étudiants ainsi que mes collègues sont au courant, bien entendu, et tout le monde semble trouver ça chouette (ils ont même hâte de voir l’uniforme en début d’année!) J’ai pris cette décision il y a quatre ans principalement pour simplifier ma vie (moins de décision), être certaine d’être toujours vêtue adéquatement devant la classe (je dois donc bien choisir mon uniforme en début d’année héhé) et aussi parce que je voulais des vêtements plus professionnels que d’habitude pour enseigner, mais que je n’aime pas tellement ce style vestimentaire dans ma vie de tous les jours (pantalons propres et chemises) alors je me voyais mal investir de l’argent afin d’acheter plusieurs morceaux différents pour me faire une garde-robe « complète ». J’ai donc été au plus simple et je n’ai jamais regretté mon choix, j’adore ça, cela a vraiment simplifié ma vie! 🙂

Répondre
Moe 28 juin 2019 - 8 h 35 min

C’est vraiment une approche hyper inspirante. Je trouve ça génial, car comme tu dis, cela limite les décisions (comme dans l’article). Ainsi, on libère de la charge mentale. L’idée de porter un uniforme en milieu scolaire pourrait permettre à des milliers de familles de gagner du temps tous les matins avant d’aller à l’école aussi.

Répondre
Mat 5 septembre 2019 - 12 h 19 min

Salut à tous !
Enfin un article qui parle de s’habiller pareil tous les jours ! Merci Moé 🙂 J’aime venir lire tes articles de tant en tant. Ils sont inspirants 🙂
Comme Chloé, j’ai choisi de porter un uniforme. J’avais se fantasme depuis des années et je l’ai réalisé cet été.
J’ai acheté 4 tee shirts pareils (bleu foncé) et deux shorts pareils aussi (je travaille 4 jours sur 5) et j’ai porté mon uniforme d’été pendant 3 mois chaque jours de travail. Je n’en ai parlé à personne parce que je voulais voir ce que ça faisait, si les gens le voyait ou pas, si ils disaient quelque chose. Une expérience sociologique et une expérience avec moi même. Alors le plus étonnant ? Au bout de deux mois, personne n’avait remarqué !! J’ai fini par en parler à quelques collègues mais ils n’avaient rien vu !
On a tellement cette image aujourd’hui qu’il faut se changer chaque jour sinon on parait sale… et pourtant, preuve en est que ce n’est pas du tout le cas.
J’ai aimé cette expérience, je ne me posais plus de questions le matin, donc je gagnais du temps. Mais je crois que ce que j’ai le plus aimé, c’est que mettre les même habits chaque jour permet de se sentir bien en toute circonstances. Parce que se sont des habits approuvés pour chaque journée. On connait nos habits et donc on se sent tout le temps à l’aise. Ça donne aussi une neutralité au travail que j’aime beaucoup. Après, j’ai quand même arrêté parce que je voulais remettre plus de couleurs et avoir plus de variété, m’habiller selon mes envies du jour. Mais je garde une super expérience, je conseille vraiment d’essayer (et de continuer ou pas), ça permet d’aller à l’essentiel avec soi et avec les autres…

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.