Accueil Minimalisme Penser catégories pour bien faire son tri

Penser catégories pour bien faire son tri

par Moe
Ranger par catégories

Le tri est une entreprise laborieuse, car au fil du temps, les objets ne cessent de s’immiscer dans notre espace vital ô combien précieux. Pour éviter les drames, nous devons constamment être sur nos gardes, les objets s’accumulant même avant que nous ne nous en apercevions. Dans cet article, je vous propose de vous intéresser aux catégories d’objets pour faciliter le rangement et la sélection des possessions qui doivent ou non rester chez nous. Pour moi, le rangement par catégories plutôt que par pièces permet de faire le bilan sur nos possessions, de sélectionner celles qui nous tiennent vraiment à cœur, et de limiter l’invasion constante d’objets.

Le rangement par pièces semble naturel

Quand nous décidons de nous alléger l’esprit et la vie, nous ne savons pas forcément comment faire, ni par où commencer ou terminer. Beaucoup de personnes rangent et trient leurs objets par pièces plutôt que par catégories. Alors, lorsqu’elles décident de désencombrer, elles commencent par la chambre, puis la chambre des enfants, le salon, l’entrée, la cuisine, etc. Le souci, c’est que nous avons l’habitude de stocker nos affaires par pièces et non par catégories d’objets. Par exemple, nous avons des vêtements dans nos placards d’entrée, mais aussi dans nos chambres. Nous avons des manteaux d’hiver et des équipements pour les occasions spéciales (ski, randonnée, sport…) sous nos lits, dans nos garages et dans nos buanderies. Nous avons aussi des bibliothèques un peu partout : dans notre salon, dans les chambres des enfants, dans l’entrée et parfois même dans nos toilettes… bien qu’à première vue pratique, ce système de rangement n’est pas très efficace, car il empêche de réaliser le volume que représentent nos affaires issues de mêmes catégories. Du coup, l’opération de tri, dans ces circonstances, n’est pas très efficace puisque vous n’avez pas connaissance du volume réel de vos possessions. Alors, pour vous en rendre compte, faites le test un jour. Si vous réunissez tous vos livres ou vos vêtements au même endroit, par exemple, vous risquez d’être surpris du volume. Et l’opération de tri va être beaucoup plus conséquente.

Avantages du tri par catégories

Passé la dichotomie rangement par pièces/catégories, nous réalisons à présent qu’il peut être judicieux de trier nos affaires par catégories plutôt que par pièces. Et l’idéal est de se limiter à quelques catégories d’objets puis de « liquider le reste ». Chez moi, mes affaires qui me tiennent le plus à cœur sont les livres, les vêtements et les bijoux (les deux derniers étant pour moi une même catégorie). Disons que je ne me vois pas vivre sans !

En pensant « catégories », vous allez réussir à mieux vous en sortir lorsqu’il s’agira de faire le vide à la maison.
Pour commencer, faites le point et réfléchissez aux objets qui vous tiennent à cœur.

– Vous allez vous débarrasser des objets des autres catégories plus facilement, en culpabilisant moins. En effet, la légèreté matérielle est une question de choix, pas une contrainte ou une limite.

– Vous allez privilégier la qualité à la quantité, dans des catégories que vous avez choisies de manière « active », et non de façon dictée par la société, ou pour faire comme tout le monde. Vous choisissez vos possessions et ne les subissez plus.

– Vous allez pouvoir vous faire plaisir de temps en temps parmi ces catégories d’objets, et vos proches sauront, petit à petit, comment vous combler sans vous encombrer inutilement. Ainsi, vous accumulerez peut-être un peu, mais en limitant la casse. Vos actes d’achats seront plus conscients. Vous n’achèterez plus forcément par « automatisme ».

– Vous allez mieux faire le vide autour de vous, car vous allez être moins attachés à tous les autres objets de votre maisonnée, puisqu’ils ne font pas partie de vos catégories fétiches.

– Vous allez embellir votre intérieur, en mettant en évidence vos objets avec soin et délicatesse. Une belle bibliothèque pour vos livres, par exemple, ou un coin lecture cosy, une penderie bien organisée et rangée pour prendre plaisir le matin, à sélectionner vos habits.

Dans La Magie du Rangement, Marie Kondo explique qu’il est important de ranger ses affaires par catégories. En effet, beaucoup de personnes rangent leurs objets dans chaque pièce de la maison, même s’ils font partie de la même catégorie. L’inconvénient, c’est qu’en triant et rangeant ainsi ses affaires, on ne mesure pas l’étendue de nos possessions. On met plus de temps à retrouver nos affaires, et on risque plus facilement d’avoir des doublons. Pour s’en apercevoir, il suffit de voir combien de paires de ciseaux ou de stylos nous avons alors qu’une pièce de chaque serait suffisante.

De la théorie à la pratique

Choisissez, parmi vos objets, une à trois catégories qui vous tiennent à coeur. Comme je vous l’ai dit pour moi, il s’agit des vêtements (et bijoux) et des livres. Mais pour vous, cela peut-être vos CD, vos souvenirs de voyage, vos plantes et autres bibelots qui donnent pour vous de la valeur à votre intérieur et/ou à votre existence.

Réunissez toutes les possessions des catégories que vous avez sélectionnées au même endroit. Vous allez être surpris du résultat. Il y en a beaucoup n’est-ce pas ? Et tous ces objets ont-ils leur place aujourd’hui, dans votre vie ? Apportent-ils de la valeur à votre existence ? Si oui, gardez-les, sinon, virez-les ! Ensuite, trouvez, dans votre maison, un endroit où vous pourriez ranger tous les objets de chaque catégorie. Un endroit pour chaque catégorie est idéal. Ensuite, trouvez une façon de sublimer vos possessions fétiches. Enfin, il ne vous reste plus qu’à vous débarrasser de tout le reste qui n’est pas utile dans votre vie 🙂 À vous de jouer !

Et vous, quelles sont vos catégories coup de cœur ?

2 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

2 commentaires

Kellya 2 juillet 2018 - 19 h 02 min

La dernière remarque se contredit un peu pour moi: réunir tous les objets d’une catégorie à un endroit tout en sublimant mes possessions préférées: j’ai quelques livres que je garde sans vouloir les mettre en valeur (par exemple ma liste « à lire ») Mais j’ai aussi quelques très beaux livres que je mets en valeur. Ma première catégorie est définitivement les livres, en seconde je mettrais les souvenirs de lieux/personnes que j’ai aimé.
Ca me semble étrange, mais je n’ai envie de mettre ni mes bijous ni mes vètements: à part un tout petit nombre qui correspondent à ma seconde catégorie, je n’aurais pas de peine à tout perdre (bien sur, j’ai besoin d’habits, donc je ne me débarasse pas de tout pour rester décente/bien au chaud)

Répondre
Moe 3 juillet 2018 - 22 h 25 min

Bonjour et merci pour ta remarque !
En fait, je disais qu’en limitant ses objets préférés à une catégorie particulière, on pouvait donc « tout donner » dans la déco relative à celle-ci. Par exemple, au lieu de mettre ses livres en bazar dans une bibliothèque au fin fond d’un couloir mal éclairé, on pourrait les mettre en valeur dans un beau meuble, les classer par auteur ou par style, bref, jouer avec sa personnalisé pour ranger en beauté. Cela, sans perdre trop de temps, car si on faisait ça avec toutes les catégories d’objets, on passerait sa vie à « sublimer nos possessions ».

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.