Accueil Minimalisme Mon avis sur le défi végane 21 jours

Mon avis sur le défi végane 21 jours

par Moe
Défi végan

Il y a quelques jours, je suis tombée sur un article du blog d’Antigone XXI (pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, allez-y, c’est une super adresse pour découvrir la culture et le goût véganes). Il proposait de s’inscrire à un nouveau défi pour le mois de mai : le défi végane.

En bonne pingre que je suis, je me suis dit dans ma tête : « Encore un truc payant ! » Sauf que, quand je me suis rendue sur la page du défi, j’ai eu la bonne surprise que celui-ci était gratuit. J’ai donc choisi de m’inscrire par simple curiosité, et je ne le regrette pas du tout.

Le défi végane : kezaco ?

Le défi végane a donné son coup d’envoi le 1er mai. Il a été créé à l’initiative du Festival végane de Montréal et c’est une équipe de bénévoles qui s’en occupe. Il a été proposé ce mois-ci pour le public français à l’occasion de la sortie d’un livre spécialement consacré.

Les participants reçoivent un e-mail chaque jour avec un thème différent. L’idée principale est de manger végane pendant 21 jours, mais ce n’est pas tout. On reçoit aussi des informations sur la nourriture et la culture véganes et des conseils culinaires. Pour l’instant, je trouve l’idée très enrichissante et le défi, agréable à suivre. Il est possible d’accéder aux infolettres depuis le début. Donc pas de panique, il n’est pas trop tard pour s’y inscrire, d’où cet article. Grâce à ce défi, on découvre le mode de vie et l’alimentation véganes pendant 21 jours. Et changer nos habitudes alimentaires, c’est un peu « comme apprendre une nouvelle langue, une nouvelle culture. Il faut les clés pour réussir. » comme c’est écrit sur le site. Le défi végane propose de nous les donner.

Pourquoi 21 jours ?

Il est de coutume de croire qu’on peut changer une habitude en 21 jours. Cette durée est en fait un mythe qui provient d’un scientifique. Il avait remarqué dans les années 50 que les patients à qui un membre avait été amputé, mettaient en moyenne 21 jours pour s’accoutumer de ce nouveau corps.

défi végan 21 jours

Qu’est-ce qui me plaît dans le défi végane ?

Dans le défi végane, ce qui m’a tout de suite plu, c’est le fait de recevoir chaque matin dans ma boîte aux lettres un mail très sympathique sur la culture végane. Le contenu de ces infolettres est très diversifié ce qui est amusant à lire chaque jour. Tantôt on reçoit des suggestions de menu, tantôt un fichier PDF à imprimer avec ses dix plats préférés, tantôt la liste des raisons d’adopter le régime végétalien.

Un exemple : la liste de ses plats préférés

Le deuxième jour, j’ai reçu dans ma boîte aux lettres un fichier à imprimer pour énumérer mes dix plats préférés. Parmi ces plats, je devais indiquer ceux qui étaient déjà végétaliens. Mon défi du jour était ensuite de trouver des alternatives végétales à tous les plats qui n’étaient pas (encore) véganes.

La loi de Pareto s’applique aussi dans ce que l’on consomme au quotidien. Quand on planifie ses menus, on croit avoir l’embarras du choix parmi les repas que l’on peut cuisiner, mais en réalité, on cuisine toujours un peu les mêmes choses. Il est donc très facile de végétaliser son alimentation en partant du principe que notre régime tourne autour d’une dizaine de plats quotidiens.

Voici ma liste de plats préférés :

Pizza Margherita

Fajitas

Poulet curry coco

Chicken saag

Wraps

Lasagnes

Gratin dauphinois

Galettes bretonnes et crêpes

Dhal aux lentilles

Hamburger frites

Depuis que je suis devenue maman, je ne mange presque plus de viande. Il m’arrive d’en manger de temps en temps quand même, mais cela se fait de plus en plus rare. Pourquoi ce virage ? Déjà, j’ai beaucoup lu sur le sujet et j’ai découvert dans un premier temps que manger de la viande n’était pas du tout utile. Ensuite, lorsqu’on est enceinte, on doit éviter certains produits, et c’est naturellement que l’on mange beaucoup moins de viande. Aujourd’hui, comme mon fils va chez la nounou et qu’il y mange de la viande ou du poisson tous les jours, il va de soi que le soir nous évitons de lui resservir des produits carnés. Enfin, il y a la prise de conscience sur l’exploitation animale mais j’en ai déjà parlé dans un article il y a quelque temps déjà.

Pour végétaliser ma cuisine, j’avais déjà listé les dix plats que je cuisine le plus souvent après avoir lu le guide du végétarien débutant de l’association végétarienne de France. J’avais alors eu les clés pour me faire plaisir tout en renonçant à la viande.

Je trouve ça encore assez difficile de manger végétalien, mais je fais des efforts. Hier par exemple, nous avons apprécié une pizza végétalienne (mon fils n’aime pas le fromage !). Finalement, une pizza avec de la sauce tomate, des olives, du basilic agrémentée d’une huile d’olive de qualité, c’est un délice. A savoir qu’au départ, la pizza se mangeait comme ça.

Végan, végétalien, végétarien

Je ne suis pas du tout sectaire concernant l’alimentation. De nos jours, les individus aiment appartenir à une communauté. Ce sentiment d’appartenance rassure, conforte, dans une société qui dénigre la solidarité ou du moins la transforme  en bien de consommation comme un autre (société de services ?). Végétaliser son alimentation au maximum est déjà un grand pas pour son bien-être, celui des animaux et bien sûr de la planète. Je vois le défi végane comme une fenêtre pour tous celles et ceux qui ne connaissent pas encore bien l’alimentation végétarienne ou végétalienne. Réduire sa consommation de produits animaux malgré des écarts permettra de sauver beaucoup de vies. Bref, tout ça pour dire qu’on peut s’inscrire au défi sans vouloir devenir végane à tout prix. Un groupe Facebook a été créé pour partager son expérience.

Vous l’avez compris, osez le défi, il ne peut rien vous arriver si ce n’est de manger mieux pendant quelques jours 😊

Et vous, vous connaissiez ce défi ? Ce genre de lettres à lire chaque jour vous plaît ?

4 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

4 commentaires

Chacha 5 mai 2017 - 15 h 58 min

Pas mal de plats préférés en commun la mouette, je suis curieuse de savoir comment tu les végétalises !
Besos

Répondre
Moe 5 mai 2017 - 16 h 28 min

Une idée d’article ça ! 🙂

Répondre
Fred 15 mai 2017 - 21 h 22 min

Plutôt d’accord avec ton approche du végétalisme et de l’alimentation. On peut se faire des repas « végétalistes » sans tomber dans le sectarisme. Ça laisse une certaine liberté.
Je découvre tout juste ton blog. Au plaisir de te lire !

Fred

Répondre
AUDAT 28 juin 2018 - 12 h 30 min

Tu as parfaitement raison, il est en effet important de ne pas tomber dans des excès et je trouve ça super l’idée des 10 plats préférés. Je vais m’atteler à faire la liste et voir comment végétaliser tout ça. Non pas que je mange beaucoup de viande mais on peut toujours faire mieux.

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.