Accueil Rangement Miracle Morning : et si on se levait tôt

Miracle Morning : et si on se levait tôt

par Moe
miracle morning

Il y a quelques mois de cela, en plein congé maternité, je découvrais la méthode du Miracle Morning. C’est un livre de développement personnel que vous avez pu voir partout sur les blogs et dans les librairies en 2017. Je ne pouvais pas laisser passer cette année sans vous donner mon avis sur cette méthode qui promet des miracles rien qu’en vous levant plus tôt.

Un job d’été qui débutait à 5h45 tous les matins

Plusieurs étés lorsque j’étais étudiante, j’ai travaillé au Super U en tant qu’employée de rayon. Mon métier consistait à alimenter les rayons surgelés et frais d’un petit magasin de campagne. Il fallait que l’essentiel des articles soit mis en rayon avant l’ouverture, c’est-à-dire à 8h30. C’est à cette époque que j’ai découvert l’art de se lever tôt. Nous commencions le travail vers 5h30 du matin et nous le finissions à 11h. J’aimais particulièrement entendre le chant du coq, le ciel rouge du lever du soleil, l’odeur du pain qui cuisait dans la boulangerie d’à côté et le calme olympien qui régnait lorsque je faisais la queue au compacteur de cartons, situé à l’extérieur du magasin. Mon moment préféré était la pause de « milieu de journée », à 8h30 donc. Avec mes collègues, nous prenions le café alors que tout le reste du village dormait à poings fermés. Nous nous imaginions toutes les choses que nous allions faire pendant la journée, pendant que les autres seraient au travail. Mon Miracle Morning se concrétisait.
Et puis, quelques années plus tard, il y a eu les enfants. Le Miracle Morning s’est imposé à moi à 1 000 pour cent. Fini les grasses matinées du week-end, à 7h00 (ou des fois 6h00), c’est garde-à-vous, le petit-déjeuner est servi !

Miracle Morning : de quoi s’agit-il ?

Miracle morning

C’est une méthode de développement personnel qui vise à améliorer tous les domaines de sa vie de façon spectaculaire. En bref : l’auteur promet au lecteur de devenir une meilleure version de lui-même grâce à une méthode : la sienne, qui consiste, grosso modo, à se lever plus tôt.

La procrastination et les pensées limitantes : des obstacles de la vie

Dans son ouvrage, Hal Elrod indique que si nous avons du mal à réaliser nos projets, c’est à cause de la procrastination et de nos pensées limitantes. Pour le premier, c’est le fait de remettre à demain ce que l’on pourrait faire aujourd’hui. Pour pouvoir s’améliorer, il faut avant tout avoir le courage et la détermination suffisante pour agir maintenant. Beaucoup de gens se plaignent souvent de ne pas avoir le temps de faire ceci ou cela. Mais ils regardent en continu les séries sur Netflix, par exemple. Du temps, nous en avons tous plus ou moins selon notre situation, mais de la volonté pour passer à l’acte et nous « développer », c’est plus difficile.
Viennent ensuite les pensées limitantes, un véritable cancer pour notre développement personnel. Ces pensées, nous les avons toutes et tous. Elles ont une incidence négative sur notre subconscient. A force de penser que nous n’arriverons jamais à faire telle ou telle chose, nous nous auto-convainquons de cette idée. Par exemple, si l’on se dit tous les jours que nous n’arriverons jamais à nous remettre au sport, il y a peu de chances que le contraire se réalise.
En revanche, pour arriver à ses fins, une bonne technique consiste à multiplier les pensées positives. Les études ont montré que si nous nous martelons des idées claires dans notre tête, ces idées auront beaucoup plus de chances de se concrétiser. Par exemple, si l’on se dit tous les matins en se lavant les dents que nous allons réussir à perdre cinq kilos avant l’été, nous mettons beaucoup plus de chances de notre côté que si nous ne nous disions rien ou le contraire. Et cela a encore plus d’effet si nous affirmons ces paroles à haute voix : c’est la première étape pour qu’elles deviennent réalité… A essayer donc !

Mon avis sur le livre du Miracle Morning

Ce best-seller est à lire si l’on est adepte du développement personnel. Il s’appuie sur quelques concepts du minimalisme (notamment l’art de faire de la place à ce qui est essentiel dans sa vie, se libérer du superflu pour axer son existence sur sa véritable identité), donc il pourra sûrement intéresser beaucoup de lecteurs de mon blog. En revanche, je la trouve un tantinet simpliste. On y parle de méditation, de pensées positives, du fait de libérer du temps, mais je trouve que ces « tactiques » sont plutôt classiques et qu’elles ne constituent pas une méthode de développement personnel à part entière. Pour moi, le fond du problème, lorsque l’on veut vraiment donner un sens à sa vie, ou s’améliorer en devant celui ou celle que nous rêvons d’être, c’est lutter contre la procrastination.
Ce n’est pas en ayant deux heures de plus par jour que nous allons nous améliorer. Même avec quelques minutes par jour, nous pouvons déplacer des montagnes, à condition de nous donner la peine de mettre notre temps libre à profit. La méthode Kaizen, qui vient du Japon, promet même des améliorations en consacrant seulement 1 minute par jour à son projet. Le fond du problème, c’est bel et bien le manque de volonté. En cela, je trouve le titre du « Miracle Morning », un peu mensonger, bien qu’il soit évident qu’en nous levant tôt et en gagnant deux heures de temps « libre » par jour, on peut arriver à des résultats spectaculaires. Mais tout n’est pas question de temps, c’est surtout une question de détermination.

Miracle Morning est disponible en vente ici (lien affilié qui permet de soutenir le blog !)

Et vous, connaissez-vous cette méthode ? Que pensez-vous des livres de développement personnel ? Sont-ils en phase avec le minimalisme, selon vous ?

4 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

4 commentaires

Chacha 29 décembre 2017 - 16 h 25 min

Rahhhhh j’aime cet état d’esprit la mouette !! DÉTERMINATION !!
Faudra que tu me le prêtes, ce bouquin 😉

Répondre
Moe 2 janvier 2018 - 10 h 03 min

Oui, détermination, mais j’ai une méthode encore plus efficace, hâte de vous la faire découvrir en 2018 🙂

Répondre
Florence 29 décembre 2017 - 16 h 59 min

Une de mes collègues m’a parlé de cette méthode il y a quelques mois. Mais qui dit se lever deux heures plus tôt le matin, cela signifie mécaniquement se coucher deux heures plus tôt le soir… donc au final, cela revient un peu au même! Sauf qu’en général on est plus efficace le matin 🙂 et du coup certainement moins sujet à la procrastination (quoique cela dépend des gens).
J’ai beaucoup aimé l’idée, du coup mon miracle morning, c’est de me lever 20 minutes plus tôt tous les matins pour faire du yoga quand tout le monde dort encore. Un moment pour moi 🙂

Répondre
Moe 2 janvier 2018 - 10 h 01 min

Salut Florence,
Effectivement, le soir après le boulot, le coucher des enfants (le cas échéant), il faut être costaud pour vouloir se mettre à ses projets. Et puis le soir on ne peut pas tout faire (bruit pour les voisins ou les autres habitants de la maison, impossibilité de sortir faire du sport car trop tard, par ex.). Et quand on fait ce qu’on a à faire le matin, on est satisfait pour le reste de sa journée, c’est plutôt sympa aussi. Super pour tes 20 minutes, hâte de tester car moi si je me lève, tout le monde se lève aussi en ce moment 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.