Accueil Rangement Désencombrer et dématérialiser sa cuisine

Désencombrer et dématérialiser sa cuisine

par Moe

Aujourd’hui, on revient sur notre volonté de réduire au maximum le nombre de choses que nous possédons. On s’attaque à une pièce maîtresse de la maison : la cuisine.

Personnellement, j’y passe le plus clair de mon temps. J’adore cuisiner, et avec mon bébé, j’ai l’impression de passer ma vie dans cette pièce de la maison. Quand ce n’est pas nous qui mangeons, il y en a toujours un qui a un petit creux, et qu’il faut nourrir ! Cet ogre ne peut pas sauter de repas ni se faire livrer de pizzas, lui !

Autrement dit, cet espace peut devenir rapidement chaotique. Les piles de casseroles s’entassent dans et à côté de l’évier… le plan de travail devient un véritable champ de bataille entre les épices, les ustensiles, les verres sales et autres électroménagers.

Toujours dans notre optique de dématérialisation et d’espace zen dans sa maison, il faut à tout prix ne pas se laisser envahir. Voici quelques astuces simples à mettre en pratique :

– Comme partout dans la maison, chaque chose doit avoir sa place. Comme avec la méthode Kon-Mari, si une nouvelle chose s’invite dans ta maison, il faut absolument lui trouver une place quelque part.

– Le plan de travail, comme son nom l’indique, est un espace pour travailler, pour cuisiner. Pas un espace de rangement ou de stockage. Il faut qu’il soit le plus dégagé possible. Alors il faut éviter d’y entreposer les électroménagers que vous utilisez tous les trois mois (moi par exemple, ça a été le robot ménager, que j’ai finalement rangé sous l’ilot), ranger les épices/sel/condiments dans les placards du haut ou des étagères spécialement prévues (et là Ikea est ton ami).

– Limitez les objets du plan de travail à ce que vous utilisez vraiment au quotidien : bouteille d’huile d’olive à côté des plaques de cuisson, cafetière, petit repose-cuillère pour les cuisiniers, planches à découper. Limitez le nombre d’électroménagers aussi. Parlons de la cafetière Nespresso : vous pouvez la revendre ou la donner à un ami. Elle vous encombre et vous ruine.

Quand on cuisine, on fait plus de dégâts que lorsqu’on se fait livrer une pizza ou qu’on se fait réchauffer un plat préparé. Alors certes il faut bannir les plats préparés car ils sont mauvais pour vous et qu’ils plombent votre budget. Mais qui dit cuisiner ne dit pas forcément vaste chantier. Evitez de vous mettre à faire des lasagnes ou des fajitas tous les soirs. Faites simple : une omelette, des pâtes à la sauce tomate, un artichaut et de la vinaigrette : vous cuisinez bon pour votre corps mais aussi bon pour votre temps. La simplicité a bon goût, vous verrez !

– C’est vrai, c’est lourd, mais à force on s’y fait : prenez l’habitude de débarrasser vos assiettes après le repas, et de nettoyer votre vaisselle. Dites-vous que de toute manière, il faudra y passer, donc autant le faire tout de suite que remettre ça à plus tard, lorsque vous n’aurez plus de vaisselle propre.

– Enfin, inutile de garder les cartons de vos appareils électroménagers. Vous souhaitez les conserver « au cas où vous déménagez » (ça n’arrive pas tous les jours), en cas de panne (ça n’arrive pas non plus très souvent) ou de revente (ça ne sert à rien de garder le carton pour ça). Jetez tous vos cartons d’électroménagers et vous me direz bientôt merci. Idem pour les notices : elles se trouvent toutes sur Internet, il suffit de les télécharger en PDF (et en plus vous pouvez les lire plus facilement avec les mots-clés).

Quel intérêt de dématérialiser et de garder sa cuisine propre ?

cuisine bien rangée

Le travail, la ville… notre société nous force à vivre  à 100 à l’heure, et pour être bien dans sa tête bien dans son corps il faut arriver à garder un intérieur épuré, sans ce que j’appelle la « pollution visuelle ». Un espage dégagé invite à la détente, à la réflexion. Si vous limitez le fouillis, vous arriverez à nettoyer bien plus rapidement votre cuisine ce qui vous dégagera du temps pour vos loisirs et des activités beaucoup plus intéressantes que le ménage. Imaginez, un seul coup d’éponge pour nettoyer le plan de travail, c’est magique !

Le plus dur dans l’art de vivre minimaliste, ce n’est pas tant se débarrasser des affaires qui nous encombrent au quotidien, c’est de faire le choix de se détacher de telle ou telle affaire. Un travail de longue haleine, croyez-moi, mais qui à terme aura des répercussions bénéfiques sur vous. C’est à vous de jouer maintenant !

1 commentaire

Articles qui pourraient vous intéresser

1 commentaire

10 objets qui ont disparu de ma cuisine minimaliste - La cabane de Moe 21 octobre 2016 - 9 h 33 min

[…] la liste des objets et électroménagers qui ont déserté ma cuisine depuis que je suis […]

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.