Accueil Simplicité volontaire Des vacances pas comme tout le monde

Des vacances pas comme tout le monde

par Moe
vacances simples

En pleine réflexion dans le cadre de notre objectif d’un an sans achat superflu (ou objectif « no buy« ), nous avons revu nos attentes pour les congés de cet été. Il serait idiot de liquider toute notre épargne dans des vacances juste pour « faire comme tout le monde » et publier nos photos sur les réseaux sociaux. Alors cet été, plus que jamais, on passe nos vacances là où personne ne l’attend : près de chez nous ! 

Les vacances d’été : pourquoi partir loin ?

Depuis un certain temps, il est très « in » de voyager loin. Voyager loin, c’est une manière de s’afficher, de montrer que l’on fait des choses intéressantes et de se vanter un peu, notamment sur les réseaux sociaux. Si certains partagent des photos pour vivre ce bon moment avec leurs proches, d’autres ont maintenant pour critère le potentiel que ces clichés auront sur les réseaux sociaux. En écho à ce phénomène, les destinations instagrammables se sont multipliées, car il est quand même plus intéressant d’aller à un endroit si on peut publier de beaux selfies sur fond de coucher de soleil… En mars dernier, Google a même sorti un nouveau service, « Google Destinations », afin de répondre à ces nouvelles tendances de consommation de voyages. Les études ont en effet démontré que nous mettions environ 54 jours pour nous décider avant de planifier un séjour de vacances. Avec Google Destinations, l’effort est réduit au minimum. En quelques clics, ce service nous permet d’accéder aux informations principales des destinations qui nous font de l’œil, avec des indications sommaires sur les lieux à visiter, les budgets à prendre en compte pour l’hébergement et les vols, etc. Bref, Google nous aide à « consommer » des destinations touristiques, comme si nous allions acheter une baguette ou si nous renouvelions notre stock de cartouches d’encre.

Des compagnies aériennes se sont également développées sur ce modèle, notamment les compagnies à bas coût comme Ryanair, qui transforment des petits villages méditerranéens en véritables Disney lands pour touristes, au grand dam des autochtones.

Retrouver les bases du voyage

Vous connaissez certainement Antoine de Maximy et sa formidable émission « J’irai dormir chez vous ». Bien que l’animateur de France 5 passe sa vie à voyager en dehors de nos frontières, en privé, c’est une tout autre histoire. Quand il est en famille, Antoine privilégie la France pour ses escapades. Il préfère laisser place au hasard pour que ses voyages deviennent aussi mémorables que magiques. Pour ce routard, le voyage doit être improvisé, décalé et pas trop planifié afin qu’il soit réussi et qu’il puisse laisser des souvenirs durables. Inutile donc d’aller s’échapper à l’autre bout du monde pour « faire comme tout le monde », comme me disait une internaute dans un commentaire. Non, pour se libérer l’esprit, et le faire sans se ruiner, rien de tel qu’une échappée à quelques kilomètres de chez soi. Et je vais vous dire encore une fois pourquoi.

Les destinations de rêve sont celles où on veut aller

Nous hésitons souvent à partir loin, mais lorsque l’on voit tous les efforts d’organisation et les coûts financiers que cela implique, nous sommes assez vite découragés. Ainsi, depuis trois ans maintenant, nous voyageons à cinq heures maximum de route de chez nous. Amoureux de l’Italie, et vivant à la frontière franco-italienne (du côté de Nice), ces échappées au soleil nous conviennent parfaitement. En fait, les plus belles destinations sont du côté de chez nous. Happés par les corvées du quotidien, les relations sociales à entretenir, la fatigue ou tout simplement la flemme, nous remettons toujours au mois prochain les escapades « week-end » qui nous titillent l’esprit depuis toujours. Quand nous étions à Nantes, dans notre ancien appartement, nous rêvions souvent d’aller faire des haltes en Bretagne et en Normandie et finalement, nous le faisions rarement. Les congés d’été sont donc une occasion en or de nous échapper vers ces destinations « locales ».

C’est pourquoi, selon moi, la meilleure destination de l’été est celle que l’on remet toujours au mois prochain tout au long de l’année. Quand on veut passer un week-end à côté de chez soi, c’est là précisément que nous devons nous rendre cet été. Ainsi, pas de risques de regretter nos choix, car ils sont réfléchis. De plus, découvrir des régions qui nous parlent, augmenter notre degré de connaissances sur les espaces qui nous entourent, alléger nos dépenses (ou les consacrer à d’autres pans du budget vacances, comme un hébergement plus confortable ou des sorties plus luxueuses) constituent les points forts du voyage »locavore ».

Si vous avez au moins une semaine devant vous, pourquoi ne pas relier toutes ces étapes en road trip familial et choisir des hébergements insolites ?

Alors, en conclusion, je dirais que le propre des vacances est de s’échapper du quotidien, mais aussi de se reposer. Et ce n’est pas le stress des aéroports ou des correspondances qui va dans ce sens.  Alors certes, il est moins cool de publier une photo du lac de Sainte-Croix sur votre réseau social préféré qu’un selfie sur les plages de Thaïlande, mais si, de ce côté là aussi, on apprenait à faire simple ? Et si on arrêtait de faire comme tout le monde ? Notre argent est précieux, utilisons-le sagement. La simplicité d’un environnement familier mais exceptionnel, un trajet de quelques kilomètres, une nuit ou deux dans un hébergement insolite comme une yourte ou une cabane, une nuit à la belle étoile ou en camping, sont autant de manières d’émerveiller nos enfants que d’apaiser notre esprit d’adulte. Qu’en pensez-vous ? Des idées déjà de vacances cet été ?

22 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

22 commentaires

The Flonicles 15 mai 2018 - 9 h 09 min

Voyager loin pour aller faire la crêpe au soleil, j’ai toujours trouvé ça débile. Par contre j’aime aller loin, pour découvrir, visiter, voir d’autres cultures, c’est une passion. Même si je ne m’y adonne pas si souvent finalement 🙂 On essaie toujours de choisir des logements type AirBnB, quand on part en voiture, on propose les places libres en covoiturage, par contre pour l’avion, il n’y a pas encore de solution verte…

Répondre
Moe 15 mai 2018 - 22 h 21 min

On peut tout à fait voyager loin si on en a les moyens et si c’est une passion. Disons que la joie de se retrouver en vacances n’est pas liée au nombre de kilomètres parcouru en avion. 😉

Répondre
Clémence 15 mai 2018 - 9 h 20 min

Nous avons un peu la même réflexion, notre repas trip pyrénéen commencera à 45min de chez nous pour finir à maximum 4h de route. Nous dormons dans notre van, du coup on peux aussi enlever nos légumes/épicerie vrac/conserves maison, les économies seront réinvesties dans des activités comme le canoë ou l’accrobranche, dans des restos ou dans des bons produits locaux.

Répondre
Moe 15 mai 2018 - 22 h 22 min

Ça a l’air super comme voyage ! Vous m’emmenez ? 🙂

Répondre
@homeminimalist 15 mai 2018 - 13 h 16 min

Hello !
Entièrement d’accord ! Ma fille aînée 16 ans pourtant hyper sensibilisée ecolo me parle de voyage lointains (merci youtube ) qu’elle voudrait faire alors je lui rappelle que ses meilleurs voyage avec nous (elle-même nous le dit) ont été la Bretagne et nuits en cabane dans les arbres à 2h de chez nous ! Dernièrement, des amis sont partis 10j à Bali (destination pour le moins hyper tendance !) et ils nous ont avoué qu’ils sont revenus crevés du long voyage, des attentes aéroports et désabusés après avoir vu la différence entre la vie offerte aux touristes et la vraie vie des habitants de Bali…

Répondre
Moe 15 mai 2018 - 22 h 23 min

Oui voilà certaines fois les voyages loin sont aseptisés, donc autant rester chez nous dans notre cru 😀 Des amis à moi étaient partis aux Seychelles, eh bien ils m’ont avoué à leur retour qu’ils s’étaient un peu ennuyés ! Apparemment, les îles, ça va bien un moment mais après on tourne en rond.

Répondre
sandrine 15 mai 2018 - 13 h 54 min

J’ai eu la change de vivre dans 6 régions différentes et un pays étranger pour le travail…et d’avoir profité des we et vacances pour visiter ces endroits. Un van en Bretagne et en Aquitaine, un sac à dos, quelques rechanges et le monde se déroule…Le van me manque (vendu lors du départ pour l’étranger). Prochaines vacances profiter des environs (redécouvrir la cote Atlantique après une décennie d’absence). Tente, camping? Loger chez les connaissances…Je verrais un peu avant le départ.

Répondre
Moe 15 mai 2018 - 22 h 24 min

De supers souvenirs en perspective 🙂 J’aimerais aussi voyager en van, mais d’abord je dois économiser hihi. Loger chez des proches est une super façon de voyager aussi. Il faut un peu de tout : un peu de temps à partager, et un peu de temps pour soi.

Répondre
Céline 15 mai 2018 - 17 h 31 min

Bonjour, je partage complètement ta réflexion. Pour nous cet été ce sera la Touraine et la Vendée (nous habitons dans le sud de la région parisienne). Cela permet d’avoir des vacances plus reposantes et plus adaptées aux besoins des enfants (on trouve des piscines, zoos, fermes pédagogiques… Partout en France !)

Répondre
Moe 15 mai 2018 - 22 h 25 min

Oui exactement, et ça permet aussi d’avoir le budget pour faire des activités un peu plus insolites. Et quand on est enfant, les aires d’autoroute, c’est royal pour les souvenirs !

Répondre
Corinne35 16 mai 2018 - 10 h 01 min

Bonjour,
je rejoins votre cheminement, mais ce ce n’est pas que pour le porte monnaie mais c’est aussi une manière de découvrir des lieux magnifiques, magique près chez nous, que l’on connait pas. Le dépaysement proche, c’est aussi voyager, et notamment pour les enfants (pour éviter lors des long trajet aussi c’est quand qu’on arrive ?) ce qui compte c’est que les parents soient entièrement disponible pour eux, visites insolites, balades, de se recentrer sur l’essentiel et de créer des souvenirs inoubliables…
Je suis bretonne, alors je vous confirme la Bretagne est toujours pleine de découvertes,….

Répondre
Moe 1 juin 2018 - 8 h 18 min

Nous verrons ça cet été ! Merci pour ton commentaire, notamment au niveau des enfants : l’expérience parle on dirait ?

Répondre
Virginie 18 mai 2018 - 14 h 59 min

Bonjour,
Je me faisais exactement ces réflexions ces jours-ci. Je me disais qu’il y a tant de jolis coins à voir en France, qu’il n’y a pas besoin de se rendre à l’autre bout du monde.
Merci pour cet article qui comme d’habitude, est excellent.

Répondre
Moe 1 juin 2018 - 8 h 17 min

C’est gentil ! Vive la France alors hihi

Répondre
olivier 26 mai 2018 - 17 h 05 min

Je suis d’accord , il y a en France des coins extraordinaires comme les iles de Bretagne (ouessant, sein, belle ile…) ou l’aquitaine où j’habite et par exemple la Dordogne où… tout est beau (j’y suis né). Du coup c’est vrai aussi que je ne vois pas trop l’intérêt de traverser le globe pour la plage quand elle est à moins d’une heure de chez moi. Dans ton coin, le vieux nice est génial et toute la Camargue (nimes, arles, sete) et puis Marseille où il faut se ballader longtemps et puis l »ile verte où l’ont passe toujours une super journée etc… un seul bémol quant aux voyages loins par rapport à toi moi j’aime bien partir dans des capitales européennes (vu que c’est souvent moins cher que d’aller à paris ??) mais j’y reste longtemps sans bouger (plusieurs jours, semaines si possible) et je me ballade de long en large en prenant le temps des chemins de traverse et de la glandouille et du rien. Naples es géniale pour ça (mais sans enfants !!!) et j’ai passé comme ça quinze jours à lisbonne sans m’ennuyer une minute… Les touristes de masse ne voit que trois points de la ville et rien d’autre c’est assez absurde (le plus criant pour ça c’est florence où les touristes sont serrés sur 4 rues quand toute la ville est magnifique). Enfin, c’est surement idiot mais Paris est aussi magnifique pour les vancances, si, si. L’année dernière j’y ai passé 3 semaines chez un ami et là encore quand tu as le temps de marcher et de buller tu te fais une super journée pour 30 euros (et le week end on poussait sur les chateaux comme veau le vicompte, versailles dont le pass deux jours est au meme prix que la visite unique (???) etc…). En fait je suis d’accord avec toi il y a du beau à pas cher partout, il suffit juste de ne pas être obsédé par l’accumulation de clichés que tout le monde a vu sur internet….

Répondre
Moe 1 juin 2018 - 8 h 17 min

Ton commentaire nous donne envie de voyager, ici ou ailleurs.
Cet été, nous allons changer et partir en Bretagne ou en Normandie, car nous serons sur Nantes quelques semaines avec la famille. Naples est génial, oui j’y ai vécu plusieurs mois et je continue d’y retourner régulièrement mais pas encore avec les enfants qui sont trop petits. Il fut un temps j’aimais comme toi me balader dans les capitales européennes, mais aujourd’hui, je suis lasse de la pollution, du traffic, des gens, du métro, du bruit… il me faut du calme et de la sérénité. C’est une période ! Belles vacances à toi alors 😉

Répondre
olivier 1 juin 2018 - 16 h 47 min

Si le te faut du calme et de la la sérénité, Lisbonne alors est pour toi ;). Sorti du bario alto on y est très au calme…
Bonne vacances aussi !

Répondre
Moe 21 juin 2018 - 10 h 13 min

Oui j’aimerais beaucoup y aller aussi, même si j’aime pas trop la morue !

Répondre
Eve 17 juillet 2018 - 6 h 16 min

Génial
Nous vivons pres de Marseille et profitons des vacances pour aller voir les amis qui vivent loin de chez nous.
Cet été ce sera donc Vendée chez des amis a la ferme avec des étapes plus ou moins longues a Rodez et Bordeaux pour voir d autres amis
Un tout de France des potes en somme

Répondre
Moe 25 juillet 2018 - 9 h 01 min

Joli programme bonnes vacances à vous 🙂

Répondre
Sophie 24 septembre 2018 - 18 h 21 min

Je partage tout a fait ta réflexion, tout le monde veut partir loin, c’est la mode ! Au delà de ça je pense qu’il y a des endroits magnifiques en France, je suis dans la même région que toi, aurais tu des idées destination avec bébé ? Merci !

Répondre
Moe 25 septembre 2018 - 9 h 31 min

Toutes les destinations sont bonnes, mais je dirai peut-être d’aller t’évader dans les Hautes Alpes avec bébé. Il fait beau et pas très chaud, il n’y a pas trop de vent non plus et tu peux trouver un itinéraire rapidement sur le site officiel.

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.