Accueil Rangement Comment faire son bullet carnet ?

Comment faire son bullet carnet ?

par Moe
Bullet Carnet

Ce mois-ci, j’ai repris ma routine lectures que j’avais abandonnée depuis mon déménagement en décembre dernier. Aujourd’hui, je vais vous faire (re)découvrir la méthode d’organisation sur papier du « bullet carnet », qui peut vraiment vous aider à améliorer votre vie.

Bullet journal : de quoi s’agit-il ?

Mon premier livre de développement personnel cette année s’intitule « Comment faire son bullet carnet« . Il a été écrit par Rachel Wilkerson Miller, journaliste américaine lifestyle chez BuzzFeed, Elle et le Huffington Post, et publié en France aux éditions Marabout. Cet ouvrage m’a permis de découvrir avec merveille la méthode du bullet carnet ou « bullet journal ». Un bullet journal ou « bullet carnet » est un carnet qui permet de consigner par écrit sa to-dolist, ses pensées intimes, ses objectifs et ses observations sur tous les aspects de sa vie. C’est une sorte de journal intime pour personnes très organisées. On y utilise également des symboles, comme des points d’où le nom « bullet journal », (bullet signifie point ou puce en anglais), afin de matérialiser l’avancée des différents projets et tâches : un point peut vouloir dire « tâche à faire », une croix « tâche faite », etc. Sur le papier, cela semble compliqué, alors que tout l’intérêt du bullet carnet est sa flexibilité : il peut être rudimentaire, sans présentation spéciale, ou prendre la forme d’un carnet ultra-détaillé avec des motifs, des couleurs, des décors, etc. C’est vous qui voyez en fonction de votre personnalité.

Un journal intime axé sur l’organisation

Au collège, il y avait deux sortes d’élèves : ceux qui écrivaient au stylo plume turquoise et qui usaient des tonnes de surligneurs et autres traits de soulignement pour agrémenter leurs cours. Et il y avait les autres, comme moi. Un simple stylo bille suffisait. Couleur noire, si on était rebelles…

Alors, quand j’ai découvert des exemples de bullet journal, je me suis dit que ce n’était pas pour moi. Trop compliqué, trop long à mettre en place. Mais j’avais tort. En fait, un bullet journal est surtout axé sur l’organisation, la gestion des tâches, du quotidien. C’est là sa principale vocation. La présentation est secondaire, elle permet aux amoureux de la papeterie de se défouler et se faire plaisir. Mais, l’essentiel est qu’il permet d’y organiser sa vie afin de se faciliter la sienne, et d’aller au bout de ses objectifs.

Que consigner dans un bullet carnet ?

L’intérêt du bullet journal, selon moi, est d’avoir un sanctuaire pour ses to-dolists du jour, de la semaine, ou du mois, mais aussi ses listes sans deadlines particulières que l’on a souvent tendance à oublier. En voici quelques exemples :

  • Les livres que j’aimerais lire cette année
  • Les livres que j’ai lus cette année
  • Les mots nouveaux que j’ai appris
  • Les citations inspirantes
  • Les victoires de l’année (comme mon premier livre)
Bullet carnet

Différents plannings

Dans un bullet journal, on peut également y mettre son planning financier (ce qui peut être très motivant pour voir combien nous arrivons à mettre de côté chaque mois pour un projet particulier), sa liste de choses à racheter (qu’on oublie souvent une fois qu’on est aux courses), son planning de tâches ménagères (quand est-ce que j’ai lavé les draps pour la dernière fois ?).

Différents objectifs

Ce qui est pas mal aussi, c’est d’intégrer dans son journal ses objectifs de l’année, et de les segmenter par petits objectifs.
Par exemple, si vous reprenez le sport, ou si vous décidez de ne plus fumer ou de ne plus boire de café, c’est pas mal d’y noter les jours où vous avez failli à votre programme, et les jours où vous avez assidûment effectué votre entraînement. De cette façon, vous vous motivez vous-même à accomplir votre objectif.

Pour mon métier de traductrice, par exemple, j’ai souvent des idées de projets mais une fois qu’ils sont dans ma tête, je les oublie parfois. Avec un bullet journal, je pourrais tout de suite écrire ces projets sur papier et établir un programme spécial pour les atteindre, semaine après semaine, mois après mois et les réaliser d’ici la fin de l’année.

Mais comment s’y retrouver ?

Et bien, c’est la question que je me suis posée quand j’ai commencé à chercher une solution pratique pour organiser ma vie. Comment faire pour retrouver ses listes de choses à faire, sa liste de courses, ses objectifs sportifs etc. dans toutes les pages du carnet ? La solution est simple : déjà, vous devez numéroter les pages de votre carnet, et laisser trois ou quatre feuilles vides au début, pour établir votre index. Ainsi, quand vous ajoutez une nouvelle liste dans votre carnet, vous référencez immédiatement le numéro de page associé dans l’index.

Bon, j’avoue que je suis encore novice en la matière, je vais sans doute relire rapidement le livre pour bien comprendre toutes les ficelles de cette méthode. Reste que le bullet journal semble répondre à mes attentes : je recherchais effectivement un moyen de consigner mes listes + mes objectifs et autres pensées à long terme. Car les listes c’est bien, mais elles ne permettent que de gérer les urgences. Alors que dans un bullet journal, je peux aussi organiser mes pensées afin de réaliser des projets plus longs, et en général, plus épanouissants.

Que pensez-vous de cette méthode ? L’utilisez-vous au quotidien ? Avez-vous d’autres idées pour organiser vos vies et vous aider à remplir vos objectifs ? Merci pour le partage 🙂

9 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

9 commentaires

Phiboux 1 février 2019 - 14 h 03 min

Fervente adapte ici ! Depuis plusieurs années ! Toujours au stylo bic noir avec parfois un surligneur, histoire de mettre de la couleur. Parfois il est décoré, parfois non, d’ailleurs on voit bien les mois où il s’est passé beaucoup de choses. J’y consigne mon planning mensuel, mes envies/mes projets coutures et tricot, les évènements à venir, les listes quand on part en vacances (comme ça je m’y reporte à chaque fois), la liste des livres lus et surtout mes 3kifs par jour. Je ne pourrai plus faire sans ! Un véritable outil pour moi !

Répondre
Caroline 1 février 2019 - 14 h 24 min

coucou Moe
bien que j’adore les carnets et les journaux, pour mon organisation, j’utilise plutot le digital, plus facile pour copier des liens des choses a voir, a checker…
Le bullet journal ca m’attirait bien au début, mais je suis réaliste et je savais que je ne m’y tiendrais pas! lors si c’est pour me créer encore une contrainte à remplir plutot que me faire gagner du temps, bref j’ai décidé d’abandonner l’idée!
j’utilise la méthode GTD (Getting things done) élaborée par David Allen, et j’utilise l’outil Trello pour la mettre en place. Dieu sait que j’en ai essayé des méthodes (planner et cie) mais je pense que celle ci me convient très bien!

Répondre
Caroline 2 février 2019 - 9 h 08 min

Bonjour,
Pour ma part, je trouve le principe du bullet carnet trop contraignant.
J’ai simplifié.
J’ai un carnet sur lequel je colle chaque mois une page du calendrier des marées car j’habite près de l’océan et j’aime savoir s’il couvre la plage ou pas lorsque je m’y rends , à droite je flèche mes rendez-vous.
Au dessous, je note mon budget prévisionnel pour cette période.
Au fil des jours j’inscris ce que je veux retenir (recettes de cuisines, commentaires de livres, adresses, réflexions personnelles, schémas pour couture ou tricot) j’y colle également des photos, lettres reçues, billets de spectacle, quelquefois j’agrémente d’un petit sujet découpé ou de dessins.
Le classement est seulement chronologique et je m’y retrouve facilement ;
Le seul repère important est une double page avec calendrier de septembre à septembre collé sur la page de gauche et les choses importantes demandant attention sur la page de droite.
Ce carnet me suit partout, il est inséparable du portefeuille et du téléphone dans mon sac.

Répondre
Moe 4 février 2019 - 9 h 04 min

Merci pour ton témoignage, ça m’a l’air quand même un peu compliqué et cela demande du temps chaque jour.
Je serais encore plus minimaliste que toi dans la démarche : je préfère par exemple avoir des tâches à la semaine plutôt qu’à la journée.

Répondre
chau7 2 février 2019 - 9 h 18 min

Je l’utilise de façon simplifiée depuis plusieurs années également ! Aucune décoration, aucun sticker, aucun dessin… Juste des listes de choses à faire, avec des carrés devant chaque tâche, que je colorie en bleu quand la tâche est faite. Des listes de mes livres lus, des recettes testées et à refaire, des tricots finis, des km courus chaque mois, de mon poids, des différents challenges de lecture auxquels je participe, etc…

Répondre
Moe 4 février 2019 - 9 h 03 min

Excellent ! c’est exactement ça l’idée ! j’ai déjà commencé avec les mots nouveaux et les livres lus que j’ai ajoutés à mes traditionnelles listes de tâches. C’est génial 🙂

Répondre
Christelle 2 février 2019 - 15 h 15 min

J’ai decouvert il y a trois ans et je suis ravie. J’en ai deux : un pro et un perso. Curieusement, celui qui m’apporte le plus, c’est le pro. Avec le pro qui est très minimaliste, j’ai amélioré la gestion de mes tâches. Il me sert aussi de journal de bord. Le perso est devenu de plus en plus minimaliste avec le temps. J’ai l’impression que je n’ai pas trouvé à utiliser toutes les potentialités du bullet journal perso encore.

Répondre
Moe 4 février 2019 - 9 h 02 min

J’ai aussi l’objectif d’avoir à disposition un pro et un perso. Si je regroupe les deux aspects dans un même journal, j’ai peur de m’y perdre.

Répondre
carolinelamalouine 5 février 2019 - 15 h 28 min

Comme Caroline, je trouve le principe du Bullet (carnet ou journal) trop contraignant pour moi. Par contre je note l’idée de notre sur mon agenda le budget/semaine pour m’y tenir (enfin j’essaye… ;-). Merci pour vos billets inspirants!

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.