Accueil Minimalisme 10 signes qui montrent que tout fout le camp à la maison

10 signes qui montrent que tout fout le camp à la maison

par Moe
10 signes qui montrent que tout fout le camp

Parfois (souvent ?), le quotidien nous mène la vie dure ! Surtout lorsque nous devons gérer un emploi, une famille, un conjoint, une vie sociale…  Alors des fois, on perd le contrôle du navire et tout fout le camp dans notre maison. Voici dix signes qui selon moi montrent qu’il est temps de se reprendre en main avant qu’il ne soit trop tard !

Il y a des moments où l’on a envie de rien faire, de décompresser et d’arrêter à tout prix de mener son existence à la perfection. Personne n’est parfait, ni même les blogueurs ou les youtubeurs. Ou alors, ce que l’on essaie de vous faire croire est faux. D’ailleurs, dans cette vidéo, Marie Youpie tourne en dérision les blogueuses qui affirment être écolo/végan/zérodéchet/parfaites. Personnellement, il m’arrive souvent de me laisser submerger par les événements. Il faut dire qu’il y a des périodes où on cumule les points sensibles (déménagement, nouveau boulot, bébés, visites d’amis, etc.), et où on ne peut pas lutter. Alors, dans ces moments, j’essaie de redresser la barre, en demandant de l’aide et en déléguant certaines tâches,ou alors de me remettre à niveau dans l’organisation de mon foyer. Bizarrement, lorsque les choses dégénèrent, tout s’y met d’un coup. Un peu comme au travail : parfois, vous avez des moments où il n’y a rien à faire, et d’un seul coup, vous vous retrouvez avec une multitude de demandes à gérer.

Voici quelques signaux de détresse qui montrent qu’il est temps de reprendre la main :

#1 Vous portez les mêmes sous-vêtements depuis deux ou trois jours.
Compliqué, surtout lorsque comme nous, vous n’avez pas de machine à laver…

#2 Vous ne voyez plus la couleur du bar de votre cuisine.
On dit que les surfaces planes témoignent du niveau de rangement et de propreté d’une maison. J’ajouterais aussi le volume de poussière qui s’installe sur le meuble télé. Des signes qui peuvent faire tâche quand on reçoit…

#3 Vous cumulez les denrées périmées dans votre frigo.
C’est un peu le cas lorsqu’on lâche la pression sur la gestion des déchets, et notamment la gestion des restes. Parfois, on garde les restes d’un repas et on oublie (ou on fait sembler d’oublier) la boîte tupperware au fond du frigo, tout simplement parce qu’on a la flemme de se creuser la tête pour donner une deuxième vie à ces restes, ou car on n’a pas pensé à planifier ses repas sur la semaine.

#4 Vous ne mangez plus de légumes ni de fruits.
Cela nous arrive lorsque nous ne respectons plus notre routine courses. Dans ce cas, on se nourrit des fonds de placards, donc pâtes, riz, conserves… et on oublie de manger des légumes frais. Pas bien !

#5  Vous avez fait un tas de linge sale à côte de votre panière à linge qui elle, déborde.
Alors déjà une panière à linge qui déborde, ça le fait moyen… mais un tas à côté, on atteint les sommets de la désorganisation !

#6 Vous arrivez en retard à l’école.
Ça m’est arrivé pour la première fois le mois dernier.  Heureusement nous sommes arrivés avant que le portail ferme « on est un petit village, on peut attendre un peu quand même » m’ont dit les maîtresses… la honte !

#7 Vous avez raté un rendez-vous sans prévenir (ça ne vous était jamais arrivé).
Un rendez-vous chez l’ophtalmo, ou je reformule : un rendez-vous raté dans une usine à ophtalmos. Vous savez, le genre d’endroit où vous passez d’un professionnel à un autre, sans même qu’on prenne le temps d’étudier votre dossier. Donc bon, c’est pas si grave finalement.

#8 Vous allez au supermarché plusieurs fois par semaine.
Lorsque vous n’avez pas eu le courage de faire vos menus à l’avance. C’est le pire qui puisse vous arriver, surtout quand vous essayez de mettre un peu d’argent de côté.

#9 Vous êtes à découvert.
La conséquence du point précédent.

#10 Vous avez mangé plusieurs fois dehors cette semaine (car votre frigo était désespérément vide).
Les tracas s’enchaînent. Face à votre compte à découvert, votre déséquilibre alimentaire sans compter vos séances de sport loupées, vous vous dites « foutus pour foutus ». Il n’est jamais trop tard. Il est temps de réagir, et vite !

Et signe bonus :
#11 Vous perdez tout le temps vos clés, vos papiers et votre chéquier ! (et na !).
Et quand on vous prête une deuxième voiture car vous recevez des amis dans la semaine, vous avez deux fois plus de chances de perdre vos clés et vos papiers ! Conclusion : une deuxième voiture, ce n’est pas fait pour vous !

Et chez vous, quels sont les signes qui montrent que « tout fout le camp » ?
Heureusement, pour éviter ces tracas, il y a une méthode : celle de s’organiser dans son quotidien. Pour cela, voici quelques astuces :
– Adonnez-vous à la cuisine minimaliste (et simplifiez vos repas au quotidien)
Ritualisez la vie de famille (afin de créer des automatismes qui allègent la charge mentale liée à l’organisation de la maison)
– Faites le vide autour de vous (en utilisant la technique de tri la plus efficace à mon sens)
– Et pourquoi pas, devenez un peu plus minimaliste !

Et vous, quelles sont vos astuces pour éviter les tracas ? Êtes-vous intéressé par l’organisation en général, ou bien ce sujet reste flou pour vous ? Cet article est l’occasion pour moi de vous dévoiler un projet qui me tient à cœur : je suis en train de rédiger mon premier e-book sur l’organisation. Il sortira d’ici quelques mois. Encore un peu de patience 🙂

8 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

8 commentaires

Chacha 30 mai 2018 - 10 h 32 min

GOGOGOOO pour l’e-book !
(et je sais pas comment je ferais sans machine à laver ahah)
A part la poussière, je coche rarement ces cases-là je suis fière !! On va p’tet continuer un peu sans enfant finalement 😉

Répondre
Moe 1 juin 2018 - 8 h 14 min

Avec un enfant, c’est un nouveau défi, mais je suis sûre que ça ne te posera pas de problème 😉

Répondre
Cécile 31 mai 2018 - 17 h 09 min

Alala un grand merci pour cet article, je me reconnais dans quasi tous les points !!!
Bon sauf les sous-vêtements, mais c’est surement parce que je ne suis pas minimaliste et que j’ai des dizaines de culottes ! Haha ! 😉
Ca fait du bien de voir les quotidien imparfait des autres, même si on sait bien que c’est partout pareil, les apparences de perfection sur internet sont souvent culpabilisantes !
J’ai hâte de découvrir ton e-book ! 🙂

Répondre
Moe 1 juin 2018 - 8 h 13 min

Merci pour ton commentaire ! Eh oui parfois on tombe bien bas 🙂

Répondre
Corinne35 3 juin 2018 - 22 h 36 min

Merci de ton témoignage de tes journées imparfaites cela change de toutes ses photos parfaites sur internet , qui m’énervent tant…
C’est bien la preuve que nous ne sommes pas parfaits et heureusement…..
moi aussi j’ai du bazar qui s’entasse sur ma table de salle à manger, mais ce weekend c’était gala de danse, concert de harpe donc il faut prioriser et mes priorités sont les moments de partage avec mes enfants, le ménage sera la semaine prochaine
J’ai hâte de découvrir ton e-book sur l’organisation

Répondre
Moe 21 juin 2018 - 10 h 12 min

Alors, ce genre de mésaventure m’arrive assez rarement, c’est par cycle. Je crois que les lecteurs ont cru que c’était mon quotidien, alors que pas du tout sinon je ne serai pas minimaliste, ou alors le minimalisme ne m’apporterait aucun de ses avantages. Super pour ta façon de hiérarchiser les choses. J’avais lu un jour que quand on dit « j’ai pas le temps » on doit surtout dire « ce n’est pas ma priorité du moment ». Et ça change tout.

Répondre
olivier 10 juin 2018 - 15 h 57 min

Bonjour Moe.
J’avais en gros le même problème que toi mais depuis la lecture de « la maison Zen » de K Mastsumoto, je me suis inventé un petit « rituel » de ménage quotidien de 40/45 minutes (je garde les trucs très chronophages et plus rares pour les jours ou j’ai du temps).
En fait, en lisant le livre je me suis rendu compte que le problème c’est lorsqu’on décide que tel ou telle chose n’est pas intéressante à vivre et qu’on l’évite, il suffit donc d’accepter l’inverse pour que tout aille mieux; dis autrement il faut se poser la question de qu’est ce qu’on fait avec ce ménage nécessaire plutôt que d’espérer qu’il se fasse tout seul. Pour ma part, ce temps que je passe tous les jours est loin d’être perdu car j’en profite aussi pour mettre de l’ordre « dans ma tête » (j’ai un casque sans fil sur les oreilles et j’écoute de la musique) et quand je me remets à bosser après (je bosse en coupure et je fais ça en début d’am) je suis bien plus efficace, plus posé , plus ancré. Une des phrases du livre qui m’a le plus marqué c’est (en gros) : Dans quel état mental faut-il être pour oublier de fermer un placard? et c’est, je trouve, une très bonne question.

Répondre
Moe 21 juin 2018 - 10 h 10 min

Merci Olivier pour ton témoignage. Je ne connaissais pas ce livre, je vais tenter de le trouver quelque part 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.