Accueil Minimalisme Donner son ordinateur [La dématérialisation suit son cours]

Donner son ordinateur [La dématérialisation suit son cours]

par Moe

Il y a quelque chose que je ne vous ai pas encore dit : mon chéri, fut un temps, était informaticien. Sa grande passion, c’était les ordinateurs. Il les collectionnait. Tours, UC, ordinateurs fixes quoi… c’était son dada, toute sa vie ! Quand il a fallu dématérialiser pour vivre de manière minimaliste, j’ai dû sévir.

Qui n’a jamais rêvé d’un mari minimaliste ? Ou du moins, d’un fan de matchs de foot à la télé, d’un flutiste ou d’un joggeur ? Bah moi pardi. Ça serait pas drôle, ça prendrait tellement peu de place. Le mien, était un amoureux des ordinateurs. Des belles machines. Heureusement, ce hobby magnifique appartient au passé. Aujourd’hui, chéri a changé. Il ne travaille plus dans la même branche, il a d’autres passions (la batterie, oui c’est pas ce qu’il y a de plus pratique !) mais surtout, il est devenu minimaliste. Que de chemin parcouru !

Faut dire que monsieur, à l’époque, ne refusait jamais les « bons plans » informatiques.  L’UC Dell qui trainait dans le placard depuis notre emménagement il  a deux ans provenait d’un stock d’une connaissance qui lui avait lancé entre deux dossiers : « on renouvelle le parc cette année au bureau et on a plein d’ordinateurs à donner, tu en veux un ? ». Et les dizaines de câbles RJ45 qui squattent dans un carton toujours dans le même placard, on en parle ? « Mais ils étaient gratuits, ça peut toujours servir ».

Alors pour se débarrasser de nos vieilles machines, nous avons commencé par les préparer. Nous avons formaté les disques durs, question de sécurité (on n’est jamais trop prudents…).

Ensuite, nous avons étudié toutes les pistes pour faire de la place.

Vente ? Don ? Recyclage ?

Comme nos machines étaient un peu vieilles, ça nous faisait peine de les vendre.

Nous avons alors tout simplement pensé au don. Un passage chez Emmaüs et le tour était joué. Par contre, c’était un peu loin de chez nous.

Alors en fouillant sur le net, je suis tombée sur une association spécialement créée pour la dématérialisation de matériel informatique. Son nom ? Nâga, située à Rezé à quelques km de Nantes. L’association récupère les ordinateurs, les reconditionne avec Linux et les logiciels libres et les donne à ses adhérents.

Association Naga

Du coup, j’ai tout de suite appelé pour savoir si mes vieilles machines les intéressaient, ce qui fut le cas. Youpi !

Comme vous le voyez sur la photo, les locaux sont bien sympathiques.

Ce don nous a fait un bien fou (en mode transe tu sais). On se sent plus légers, plus sereins. Je récupère une bonne place dans mon placard.

Eh oui ! La dématérialisation est en marche et elle est loin de s’arrêter. 🙂

Aujourd’hui, avec chéri, nous travaillons chacun sur notre ordinateur portable. Question de place, de mobilité aussi. Plus pratique, même si peut-être moins confortable qu’un bon vieil ordinateur de bureau. Nous ne tombons pas dans le piège de l’obsolescence programmée ou autre surconsommation. Quand nous renouvelons notre matériel, nous ne prenons pas du bas de gamme à renouveler tous les deux ans. Nous étudions bien les produits du marché et tentons de soigner notre achat. L’idée, c’est de pouvoir utiliser une machine le plus longtemps possible, tout en restant en phase avec les technologies modernes bien sûr (question d’efficacité au travail). En fin de vie, au lieu de jeter, nous donnons. Un ordinateur lent pour quelqu’un qui travaille dessus H24 ne l’est pas forcément pour celui qui veut en profiter les week-ends pour écouter de la musique, regarder des vidéos et lire La Cabane de Moe. En utilisant soigneusement nos bêtes, nous arrivons à maximiser la durée de vie de ces produits étudiés pour durer trois années. Je ne sais pas si d’autres astuces ou circuits existent pour sortir du carcan de l’obsolescence et de l’achat à outrance. Pour notre part, un peu de bon sens a suffi.

 

4 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

4 commentaires

prettyarty 6 octobre 2015 - 12 h 46 min

hello Moe! Pareil ici, mari informaticien qui l’est toujours… il s’est en partie autoformé donc il lui fallait toujours tester tel ou tel matériel, on était envahis, et quel argent dépensé… mais ca l’a quand meme bcp aidé pour devenir la bête qu’il est aujourd’hui 😀 😀
bref, cet été lors de notre premier round désencombrement, il a aussividé quelques boites de cables… lors du 2e round fin aout, les 4 imprimantes qu’on avait au garage ont dégagé, ainsi que pas mal d’autre matos! Il les gardait « au cas où », vu que c’est le dépanneur officiel de la famille étendue… mais ya plus de « au cas où » a la maison maintenant! ca dégage:)
j’ai de la chance qu’il soit sur la même longueur d’ondes que moi:) meme plus,limite il me taxe de bordélique:D

Répondre
Moe 6 octobre 2015 - 14 h 12 min

Ha ha un point commun de plus ! Et qu’as tu fait de tout ce matériel du coup?

Répondre
Adi 6 octobre 2015 - 15 h 14 min

le mien n’est pas informaticien mais pas loin… j’ai réussi à lui faire jeter pas mal de choses au niveau ordinateur, mais je coince sur 1/la vieille tour – écran -clavier qui fonctionne encore (on est tous les deux sur portables) qu’il veut garder pour quand le petit voudra chipoter en informatique (histoire qu’il ne pourrisse pas non PC) et 2/ absolument TOUS les câbles, même quand il n’a aucune idée de à quoi ça sert, il faut le garder au cas où on découvrirait comme par magie l’endroit où il va… on a un tiroir plein dans le bureau rien que pour les câbles et le disque dur externe.

J’ai quand même bien vidé dans le salon pour n’avoir QUE les câbles dont on se sert et qui sont reliés à un appareil bien précis, ça permet de ne plus retourner les armoires quand on doit vider les photos ou recharger le lecteur MP3…

Bravo à ton mari pour son implication, s’il veut venir donner des cours au mien…

Répondre
Moe 7 octobre 2015 - 8 h 25 min

hey hey oui pourquoi pas il faudrait créer un réseau de maris de minimalistes 🙂
Je t’avoue que nous avons également un casier avec plein de câbles qui peuvent servir au cas où… on avait déjà fait un gros tri avec tous les autres. En gros d’un carton énorme nous sommes passés à un casier d’étagère. C’est déjà pas mal. Le petiot est intéressé par les claviers d’ordi, pas les câbles. Par contre il préfère quand ça marche. Il comprend assez vite la supercherie si tu lui files un appareil qui ne marche pas. Pas bête ces bêtes là ! :p

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.